fbpx

Pourquoi miser sur l’hydrogène vert?

https://www.faceaurisque.com/wp-content/uploads/2021/09/Les-usages-de-lhydrogène-vert.jpg

Le dihydrogène (H2), communément appelé hydrogène, est un gaz utilisé par beaucoup d’industriels depuis des années, notamment dans l’industrie pétrolière (raffinage) et chimique (production d’ammoniac et de méthanol…), mais aussi dans la métallurgie, l’électronique, la pharmacologie ou l’agroalimentaire. S’il est abondant sur la planète, il est rarement présent à l’état pur dans la nature.

Le plus souvent lié à d’autres éléments (carbone, oxygène…), il doit être isolé pour être utilisé. Aujourd’hui, l’hydrogène est produit, à plus de 90 %, à partir d’énergies fossiles, pour des raisons économiques, et le processus rejette du dioxyde de carbone, principal gaz responsable de l’effet de serre, dans l’atmosphère. Tout l’enjeu est désormais de le produire de façon décarbonée.

Produire de l’hydrogène vert

L’hydrogène vert, dont tout le monde parle aujourd’hui, est produit à partir d’énergies renouvelables (éolien, solaire, biomasse…). Parmi les différents procédés, la France a jugé l’électrolyse de l’eau comme le plus prometteur. En faisant passer du courant électrique dans le liquide – l’électricité doit être d’origine renouvelable (éolien, solaire) ou bas-carbone (nucléaire) pour obtenir de l’hydrogène décarboné – l’électrolyseur sépare la molécule d’eau en ses deux composantes que…

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article