La COBEL Academy propose différentes dates et formats de Webinaires & Master Class

Pourquoi seulement 1/3 des salariés Français comprennent leur bulletin de paie ?

megaban

Le bulletin de paie est un casse-tête pour une majorité des français, selon un récent sondage de Payfit.

Alors que la France est en tête du classement mondial en matière de complexité de la paie, ce rapport essaie d’expliquer comment les responsables RH peuvent faciliter la lecture des bulletins de paie. 

Les bulletins de paie français : les plus complexes en Europe

Si les français ont du mal à comprendre leurs bulletins de paie, c’est peut-être pour une bonne raison : ces fiches de paie semblent être les plus complexes d’Europe. 

TT6qCXfdZ03fHtQzVUiuy324cF51hwEwg03e7tIbJWJFcw4WUBNQye i1Ut2mqcyl W5XEYhfRon2WgMexxdheXsxyw0tNtaiLPCDp6bk37xlmLbb0C9tkNRdwTNsaCQST264brokXTuMS5ltM47Wvz i0 QheqJ2qCosIxjXMGfy56McCOiSXv kg

En effet, selon un sondage Alight, depuis 2017, la France est en tête du classement mondial en matière de complexité de la paie.

Si nos bulletins de paie font une quarantaine de lignes, on n’en compte que 16 en Belgique, 16 en Grande-Bretagne, 15 en Allemagne et en Espagne ou encore 12 au Japon et 11 en Chine, où l’on privilégie l’aspect informatif de la fiche de paie.

⅔ des français ne comprennent pas leur fiche paie

Une récente étude réalisée par PayFit en partenariat avec l’institut Ipsos (via FastFacts®, plateforme Ipsos.Digital) vient corroborer ces faits : 18% des salariés français déclarent ne comprendre que quelques informations figurant sur une fiche de paie. Seuls 33% des salariés comprennent la totalité des informations. 

Alors que 86% des salariés français cherchent à comprendre leur bulletin de paie, ce document se révèle être tellement difficile à lire que 3% ont même abandonné. À noter, 4% n’ont jamais cherché à comprendre et n’envisagent pas de le faire. 

vQOqtaJlwzGo0YY5sa6fVED27CQeHZLjG49QQORvvsyFFN2iaNCEjCxUWcpAVXvCrN4v0bPEb4RGMjj3aDeu NXk5uyOPsTRz639wAebw0VFbzoDDVH29WetNqlX4cfNytKEeYkIOrjRm7h0R3a8BTamnyTI1njKIE5WztikdvZ1PFOPkukW3 caEQ

D’où vient cette complexité ? Parmi les éléments les plus gênants dans la lecture d’une fiche de paie, arrivent en tête les intitulés, termes ou acronymes utilisés (ex : CSG déductible de l’impôt sur le revenu) pour 56% des Français ; suivis des différents montants présents (31%), du nombre de lignes (28%), et du nombre de catégories (santé, famille…) (24%).

Advertisements

Comment bien lire sa fiche de paie ?

Afin d’aider les responsables RH à accompagner la lecture de ces bulletins de paie, Payfit donne quelques pistes pour une meilleure compréhension.

Des “trucs et astuces” importants car 39% des salariés français déclarent qu’une incompréhension de la fiche de paie leur complique le quotidien lors de la période des impôts et augmente ainsi leur stress. 

Afin de mieux lire sa fiche de paie, Payfit conseille de la découper en cinq parties : 

1. Les éléments d’identification des parties. Situés en haut du bulletin de paie, cette partie indique l’identité du salarié et de l’employeur.

2. Le salaire brut et les ajouts. C’est la rémunération à laquelle le salarié à droit mensuellement, avant déduction des cotisations sociales (incluses : primes ou heures supplémentaires).

3. Les cotisations sociales et patronales. Du salaire brut sont déduites différentes cotisations qui permettent d’assurer le fonctionnement des prestations sociales.

4. Le salaire net et le prélèvement à la source. C’est le montant final après déduction relative aux impôts, prélevée directement à la source. À vérifier, puisque le taux de prélèvement peut changer d’une année à l’autre.5. Les congés payés. Le dernier encart concerne les congés payés acquis et pris au cours de la période de référence.

A lire également :

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :