Logo COBEL Le Blog
La COBEL Academy propose différentes dates et formats de Webinaires & Master Class

Près d’un Ukrainien déplacé depuis le début de la guerre


Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Les chiffres confirment les rapports des dernières semaines sur les exodes massifs des Ukrainiens. Dans son point presse du 25 mars, pour dresser un bilan d’un mois de guerre, l’UNHCR a estimé que près d’un quart des Ukrainiens étaient déplacés, que ce soit dans le pays ou à l’étranger. « Au cours du mois dernier, tout a changé en Ukraine. Deux semaines seulement avant le début de la guerre, j’ai passé une semaine dans l’est de l’Ukraine avec le directeur national du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), pour inaugurer et visiter des centres communautaires pour enfants handicapés et personnes âgées à Avdiika et Popasna. Ces centres sont sans doute aujourd’hui en ruines, comme tant d’autres habitations et structures sociales que nos partenaires humanitaires et de développement ont contribué à mettre en place et à restaurer au cours des huit dernières années, en collaboration avec les autorités et les communautés locales de l’est de l’Ukraine » a expliqué la responsable Ukraine de l’organisation onusienne.

Les chiffres sont à la mesure de la situation et loin des euphémismes de Moscou et de son « opération spéciale » : « En un mois, plus de 10 millions de personnes ont été contraintes de fuir pour sauver leur vie, abandonnant leurs maisons et leurs biens. Plus de 6,5 millions de personnes sont déplacées à l’intérieur de l’Ukraine et 3,7 millions de personnes ont été contraintes de fuir le pays. Ces chiffres augmentent chaque jour. Selon les estimations, quelque 13 millions de personnes sont prises au piège dans les zones affectées ou se retrouvent dans l’incapacité de partir en raison des risques accrus pour leur sécurité, de la destruction des ponts et des routes, ainsi que du manque de ressources ou d’informations sur les endroits où trouver sécurité et hébergement. Aujourd’hui, des millions de personnes en Ukraine vivent dans une peur constante. Les tirs aveugles et les bombardements intensifs obligent les gens à s’abriter dans des bunkers pendant des heures, jour et nuit. »

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :