fbpx

Présidentielle 2022 : la cause animale, nouvel enjeu électoral

Ce lundi 6 octobre avait vecteur la Journée internationale des animaux. À cette occasion, le président de la République s’est rendu dans un logement pour chiens mais aussi chats en Haute-Saône.   Lors de une visite à la SPA, Emmanuel Macron garde présenté des mesures pour renforcer le revêtement des animaux. Un thème loin d’être négligeable en vue de présidentielle 2022.

Créé on trouve cinq ans, ce parti animaliste avait d’ailleurs recueilli 490 000 voix (2, 2 % un ensemble de suffrages) lors un ensemble de élections européennes proposent un 2019, sans presque aucune campagne. Simplement derrière le Parti communiste et les centristes de l’UDI.

Ce qui pousse le parti de comparable plus loin : en premier lieu, il présentera la candidature à la présidentielle de 2022. Celle-ci de l’avocate proposent un l’association L214, Hélène Thouy.

Les Français sensibles à la cause animale

Avec les vidéos choc d’abattoirs , l’association dispose notamment contribué dans sensibiliser les Français de cause animale les cinq dernières décades. En janvier nouveau, 69 % d’entre eux estimaient par ailleurs que les politiques pas défendaient pas assez bien les venaison, selon un sondage Ifop réalisé pour la Raquette 30 millions d’amis.

D’après cette même sondage, ils étaient 89 % à se déclarer contre la totalité de expérimentation animale, 85 % pour l’interdiction de l’élevage acharné, 77 % opposé à la chasse dans courre, 75 pourcent contre les corridas et 72 pourcent contre la présence d’animaux sauvages dans les cirques .

Et selon le plus récent sondage, réalisé en septembre par l’IFOP concernant le site spécialisé  Woopets , le sujet pourrait de plus peser sur les prochaines élections. En effet, 47 %  des sondés y affirment qu’ils pourraient voter selon les propositions d’un acclimatant sur le bien-être bête. C’est encore plus réel pour ceux qui se sentent proches d’EELV (69 %), de LFI (68 %) ou bien de Marine Ce Pen (62 %). Le sujet importe légèrement moins les sympathisants de Xavier Bertrand (46 %), d’Anne Hidalgo (39 %) ou d’Emmanuel Macron (28 % ).

Ces candidats à la présidentielle 2022 cherchent ainsi à se empoigner de ces questions.

À LIRE ÉGALEMENT: Fourrure, laine, cuir… Des alternatives opposé à la souffrance animale

Au téléphone programme des acclimatant à la présidentielle 2022

Dans un entretien récompensé au JDD ce dimanche, ce candidat écologiste Yannick Jadot déclare de même que, s’il était élu, sa première occasion à l’Élysée pourrait être d’engager “la sortie de l’élevage industriel” et d’”interdire l’élevage de cage”.

En 2017, Jean-Luc Mélenchon avait lui séduit beaucoup de végans et végétariens, affirmant : “Être vegan, c’est être révolutionnaire”.

Marine Le Pen avait elle promis de faire de la support animale une “priorité nationale” . La abusés du RN lequel a un diplôme d’éleveuse, aime par ailleurs se présenter sur la “mère à chats” .

Du côté, Emmanuel Macron, premier président dans avoir adopté le chien à la SPA, a annoncé envisager 30 millions d’euros du plan proposent un relance pour combattre contre la maltraitance et les débraillés des animaux touchant à compagnie , en développement constant.

Sur la janvier, la majorité présidentielle a aussi voté une loi pour  interdire la vente un ensemble de chiens et chats en animalerie  d’ici 2024 et ajouter fin progressivement de présence d’animaux sauvages dans les cirques. Néanmoins le Sénat connaît torpillé les mesures la semaine toute récente.

Un ensemble de intentions et un ensemble de actes

Car si cette cause animale parait faire consensus au sein des intentions, sur le sujet elle met de mise des intérêts électoraux divergents. Les ruses restent soucieux dans ménager les herbagers et chasseurs, auxquels Emmanuel Macron dispose lui-même fait différentes concessions .

Pour donner aux électeurs proposent un mieux suivre l’action concrète des ruses sur le sujet, L214 a donc poursuivi “ L’observatoire Politique & Animaux . Ce site internet attribue des notes à tous les partis politiques selon leurs votes à tous les parlements français mais aussi européen. Dans son hiérarchie, le Parti animaliste décroche sans surprise un rang de 19/20, EELV 18/20, LFI 17/20. Le PCF s’en sort avec le 11/20, quand ce PS échoue grace à un 8/20, de la même manière que le LREM ou bien Les Républicains (7/20). Le parti pour obtenir Marine Le Pen se voit quant à lui infliger un 6/20.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :