fbpx

Prix record du gazole à la pompe



Creative Commons, Pixabay

Creative Commons – Pixabay

C’est un record & le gouvernement se dit prêt dans intervenir. Le prix de ce gazole a regagné un niveau inégalé. «  Les montants moyen à la pompe  a atteint 4, 5354  euro  cette semaine dernière, en fontion des chiffres du ministère de la transition écologique. Le prix du litre de sans-plomb 95 s’élevait, lui, dans 1, 60  euro, encore en dessous de record de cette année, à 1, 66  euro. Sur le an, alors sommaire la crise due au téléphone coronavirus avait réalisé plonger les tarifs du pétrole mais aussi donc des carburants l’an dernier, la montée est de 28  % pour le gazole. A titre dans comparaison, en  2018, au moment de la crise un ensemble de «  gilets jaunes  », les tarifs avaient augmenté proposent un 22, 6  pourcent sur un période pour le gazole. Cependant si, à l’époque, une partie de ces hausses s’expliquait par le alourdissement de la fiscalité, ce n’est point le cas en  2021, le gouvernement disposant gelé les taxes sur les carburants en  2018   » raconte  Le Monde .

Les cours mondiaux augmentent ces derniers paye et le toilette était à 82 dollars début octobre contre 35 dollars quelques semaines bien plus tôt. «  Cette variation des tarifs du carburant n’a que peu d’impact sur la quantité bue, les ménages n’ayant souvent pas d’autre choix que d’utiliser leur véhicule au sein de leur vie habituelle. Cette hausse un ensemble de prix à la tireuse pèse donc immédiatement sur leur budget, au sein duquel les carburants représentent 10  % un ensemble de revenus pour les moins élevés, 3  % à destination des plus aisés. Jeudi, le ministre proposent un l’économie, Bruno Un Maire ,   avait assuré en ce qui concerne RTL   que le pouvoir pourrait décider touchant à prendre des mesures pour compenser la montée des prix.   «  Sur le diesel et l’essence, quand l’envolée se poursuit, il faudra discuter, a-t-il déclaré.   On l’a fait  sur le gaz mais aussi l’électricité, donc s’il faut le réaliser sur le carburant, avons prêts à un faire.   »  Au-delà d’aides ciblées, la fiscalité saurait constituer un objet pour alléger la montée des cours de pétrole : malgré un gel des taxes, elle représente  alentour 60  %  de ce prix payé des automobilistes   » relève la vie de tous les jours.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :