La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Protéger les écureuils pour favoriser la reforestation


Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Il n’y a pas d’alerte ou d’inquiétude particulière concernant les écureuils en France. Présents même dans les zones périurbaines, ils parviennent mieux à s’adapter que d’autres animaux. Mais comme le souligne RTL, leur rôle est tellement important pour la reforestation qu’il faut toujours avoir en tête leur situation : « Vous le savez les écureuils, même s’il leur arrive de manger des insectes ou des oisillons, sont plutôt végétariens. Leur alimentation est constituée essentiellement de graines, de noisettes, de glands, de fruits et de bourgeons. Ils en mangent, mais surtout ils en stockent, car comme ils n’hibernent pas, il leur faut avoir de quoi s’alimenter dans les périodes de grands froids où il n’y a plus grand-chose qui pousse. C’est pour ça qu’à l’automne, ils cachent de la nourriture en la mettant dans des trous d’arbres, des nids d’oiseaux désertés et surtout en l’enterrant dans le sol. Et un seul écureuil peut planquer jusqu’à 125 kilos de nourriture ! Et ils comptent ensuite sur leur odorat pour les retrouver. Un odorat si puissant qu’il leur permet de sentir à travers une couche de neige ».
 
Et c’est justement cette tendance au stockage qui permet en partie la régénération des forêts lorsque des réserves sont oubliées par les écureuils : « Et là ça profite à la planète puisque ces graines, ces fruits enterrés qui ne sont pas récupérés par les petits rongeurs finissent par pousser et devenir des jeunes arbres qui nourriront un jour, leurs générations futures mais qui surtout participent à la reforestation de notre planète»

Centraux dans la biodiversité, le fait que le dernier recensement date de 2011 n’est pas satisfaisant. Raison pour laquelle le Nord et le Nord pas de Calais ont lancé une vaste campagne de recensement. Une démarche qui met à contribution la population. Ainsi, si vous apercevez un écureuil, vous pouvez le signaler et participer à la démarche.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :