La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Quel rapport à l’espace de travail à l’ère du travail hybride ?

megaban e1655907983296

Selon l’édition 2022 du rapport mondial sur les méthodes de travail hybrides de Jabra, les salariés disposant d’une autonomie totale pour choisir leur lieu de travail sont plus heureux dans leur poste.

Mais seulement 1 sur 5 (environ 1 sur 6 en France) est actuellement en mesure de le faire. Quels sont les sentiments et les motivations des employés sur leur espace de travail physique dans cette ère de travail hybride ? 

QVT : maîtriser son mode de travail rend plus heureux

C’est l’un des principaux enseignements de l’édition 2022 du rapport mondial sur les méthodes de travail hybrides de Jabra : les employés déclarent que le fait de pouvoir décider où et quand ils travaillent a un impact positif sur leur bien-être, leur bonheur et leur niveau de productivité. Et il n’est pas question ici, d’institutionnaliser le tout télétravail, bien loin de là : 

  • Si 63% (66% en France) de tous les salariés préfèrent le travail hybride, seuls 45% (48% en France) sont en mesure de partager leur temps de manière flexible entre le domicile et le bureau.
  • 66% des salariés en France préfèrent le travail hybride, mais seulement 48% d’entre eux travaillent de cette façon.
  • Seuls 14% des salariés français disposent d’une autonomie totale pour choisir leur lieu de travail.
  • 42% des salariés français craignent que leur carrière n’en pâtisse s’ils ne venaient pas régulièrement au bureau.

Salariés plus autonomes = salariés plus productifs

De nombreux employés réclament donc plus de flexibilité pour déterminer leur propre régime de travail et décider s’ils veulent le réaliser depuis le bureau ou depuis la maison. La majorité (57% au global et 70% en France) des salariés qui disposent d’une autonomie totale pour choisir leur lieu de travail ont recours au système de travail hybride. 

Advertisements
Inread ete de la formation Culture RH

Une volonté de flexibilité qui semble avoir des effets très bénéfiques. En effet, les salariés maîtrisant totalement leur mode de travail (où et quand) rapportent unanimement un score d’expérience de travail supérieur (77%; 82% pour la France) comparé à celui d’une autonomie moyenne (73%; 76% pour la France) et d’une autonomie faible (65%; 62% pour la France).

Ces différences sont encore plus visibles lorsqu’on leur demande leur avis sur un sentiment d’appartenance, leur productivité, la confiance envers les dirigeants, l’équilibre travail-vie personnelle et le bien-être mental. 

Sentiment d’appartenance à l’entreprise : de l’importance d’un espace personnel au bureau

Si une grande majorité des salariés sont heureux de pouvoir choisir le travail hybride, il semble qu’ils soient aussi très nombreux à se sentir fortement attachés à leur espace personnel au bureau. 

  • Près de 4 travailleurs sur 10 (40% en France) déclarent qu’ils ressentiraient moins de loyauté et d’engagement envers leur entreprise s’ils n’avaient pas un espace de travail régulier et permanent. 
  • Pendant ce temps, près de 7 travailleurs sur 10 (67% en France) avouent qu’ils aiment avoir leurs habitudes. S’ils n’avaient pas un espace de travail régulier et permanent dans le bureau, ils essaieraient quand même de s’asseoir et de travailler au même endroit tous les jours.

Entre flex office et les réunions virtuelles, l’un des enjeux de 2022 pour les dirigeants semble de réfléchir à la manière dont les technologies de collaboration virtuelle peuvent aider les employés à éprouver un sentiment d’appartenance tant au bureau qu’à l’extérieur.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :