fbpx

Quel rôle jouent les chiens dans la diffusion de l’antibiorésistance ?

L’actualité a été ajouté à votre bibliothèque

Actualité du 11/03/2021

Un projet coordonné par l’Anses sur le rôle des animaux de compagnie dans la propagation de l’antibiorésistance vient d’être retenu pour financement.

En France, plus d’un foyer sur deux possède un animal de compagnie. Ceux-ci jouent-ils un rôle important dans la transmission de bactéries résistantes aux antibiotiques ? Cette question est encore peu documentée. Le projet DYASPEO (Dynamique de la propagation, de la persistance et de l’évolution de l’AMR entre l’Homme, les animaux et leur environnement) propose d’y répondre. Il est coordonné par l’Anses et vient d’être sélectionné lors du premier appel à projets du Programme prioritaire de recherche Antibiorésistance, mis en place par le Gouvernement et coordonné par l’Inserm. D’une durée de six ans, il s’appuiera sur une étude épidémiologique auprès de 500 chiens et des membres de leur foyer. L’objectif est d’étudier la possibilité de transfert, entre les chiens et les humains, de bactéries de l’intestin résistantes à deux types d’antibiotiques, les céphalosporines à spectre étendu et les carbapénèmes. Les facteurs de risque d’acquisition, de persistance et d’évolution de ces bactéries seront déterminés. Pour cela, le projet associe des spécialistes en médecine humaine et vétérinaire, en sciences sociales, en génomique, en mathématiques et en modélisation. Outre l’Anses, les partenaires sont l’École vétérinaire d’Alfort, l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, l’Inserm, le CNRS, l’université de Clermont-Ferrand et l’Institut Pasteur. Les résultats de l’étude pourraient conduire à une évolution des stratégies de contrôle de la transmission de l’antibiorésistance au niveau européen, pour mieux prendre en compte le rôle des animaux de compagnie.
 

En savoir plus

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

|

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email

Soyez-les premiers à diviser les accidents par 2 en 24 mois

Jours
Heures
Minutes
Secondes