fbpx

Quitte à prendre la voiture, Google Maps va indiquer les itinéraires les plus écolos

https://www.novethic.fr/fileadmin/google-maps-itineraires-ecolo-Deepanker-Verma-de-Pixabay.png

Publié le 08 mai 2021

Au volant de votre voiture, vous aurez désormais le choix : le trajet le moins cher, le plus rapide ou le plus écologique. C’est l’option que va bientôt proposer Google Maps et qui permettra aux utilisateurs de comparer l’impact carbone de leur trajet.

Peut-on être écolo et rouler en voiture ? Google Maps ambitionne en tout cas de faire de ses utilisateurs des conducteurs les moins polluants possible. Le moteur de recherche, devenu un outil incontournable de calculs d’itinéraires, a annoncé fin mars qu’il proposerait bientôt à ses utilisateurs de choisir leurs trajets en fonction de l’empreinte carbone qu’ils génèrent. 

“Prochainement, Google Maps proposera donc par défaut l’itinéraire le moins émetteur de CO2 lorsque cet itinéraire donne sensiblement la même heure d’arrivée que l’itinéraire le plus rapide”, écrit dans un communiqué Dane Glasgow, vice-président en charge des produits chez Google Maps. “Si l’itinéraire plus écologique risque d’augmenter le temps de trajet de façon notable, vous aurez la possibilité de comparer l’impact carbone relatif des deux itinéraires avant de faire votre choix”, ajoute-t-il.

Pentes et embouteillages

Pour mettre au point ce nouvel outil, le groupe californien dit avoir collaboré avec le laboratoire National Renewable Energy Lab du ministère américain de l’Energie. Google s’est appuyé sur de multiples facteurs comme “le degré de pente d’une route ou les ralentissements dus aux embouteillages”. “Les itinéraires plus écologiques commenceront à être proposés aux États-Unis dans le courant de l’année, avec à terme une couverture mondiale”, précise Dane Glasgow.

Dans le même registre, Google a développé un système d’alertes indiquant à un utilisateur qu’il se trouve dans une zone à faibles émissions. Il sera disponible à partir de juin en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni sur les appareils munis des systèmes d’exploitation Android et iOS. Parallèlement, le géant de la tech aide désormais aux États-Unis ses utilisateurs à trouver les lieux où ils pourront déposer leurs déchets ou matériaux à traiter et recycler. Dans un communiqué, Google Maps a appelé toutes les entreprises concernées à s’ajouter sur l’application pour pouvoir être identifiées. 

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

|

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest
Partager sur email

Soyez-les premiers à diviser les accidents par 2 en 24 mois

Jours
Heures
Minutes
Secondes

Les dernières publications :