La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Radars : la majorité des amendes pour des petits excès de vitesse


Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Est-ce que les radars sont utiles ? Pour l’association 40 millions d’utilisateurs la réponse est nette. « Vous vous souvenez de cette fois où vous avez reçu un PV mentionnant un tout petit excès de vitesse ? De ce sentiment de profonde injustice que de devoir payer une amende pour seulement 1 km/h en trop ? Et bien rassurez-vous c’est aussi le cas chez la majorité des automobilistes. Comme l’indique l’association “40 millions d’automobilistes” ce 27 avril, 58 % des excès de vitesse verbalisés en France sont inférieurs à 5km/h. C’est la sénatrice (LR) du Var Françoise Dumont qui, dans un courrier adressé au ministère de l’Intérieur l’année dernière, s’est interrogée sur le nombre de verbalisations concernant les excès de vitesse inférieurs à 10 km/h » rapporte Le Midi Libre.

 

Pour les militants de l’association le fait que 95% des PV en 2020 ont sanctionné des excès de vitesse entre 1 et 20 km/h est la preuve qu’il s’agit d’une politique financière puisque les amendes ont rapporté 380 millions d’euros. « Au-delà des chiffres, “40 millions d’automobilistes”, dénonce une “politique de verbalisation à outrance, qui s’exerce injustement à l’encontre d’une majorité d’automobilistes raisonnables et responsables pour des infractions mineures au Code de la route et non accidentogènes.”C’est pourquoi l’association, véritable porte-parole des conducteurs, milite pour “plus de souplesse dans l’application de la politique de répression des petits excès de vitesse”. Il faudrait pour cela sanctionner les petits excès de vitesse hors agglomération plus justement “, au regard de la moindre dangerosité qu’ils représentent.”. “La France est le seul pays européen à sanctionner aussi sévèrement ces petits dépassements de la limitation de vitesse, souvent involontaires et quasiment jamais accidentogènes”, compare l’association. De quoi rendre ces PV encore plus insupportables pour le porte-monnaie qu’ils ne le sont déjà » lit-on plus loin. 

 

Si l’on peut comprendre les arguments de l’association concernant les tous petits dépassements, il faut néanmoins admettre que la multiplication des radars pousse les automobilistes à respecter de façon continuelle les limitations de vitesses et donc les règles de sécurité. Ceci étant dit, 40 millions d’automobilistes à raison d’insister sur la lutte contre la consommation d’alcool et de drogue au volant. Même si l’un n’empêche pas l’autre.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article