fbpx

Réchauffement climatique : le décisif bouleversement des Océans


Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Les conséquences sur les océans des bouleversements climatiques s’étaleront sur des centaines d’années. C’est ce constat alarmant que l’UICN a mis en avant. « « Les changements que nous avons déjà provoqués dans le système océanique perdureront pendant des siècles et aggravent la crise climatique, alerte Dan Laffoley, vice-président pour les questions marines de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). La protection de l’océan est affaire de survie humaine. » Ce dernier vient de publier avec quinze autres experts un article dans « Aquatic Conservation: Marine and Freshwater Ecosystems » qui souligne que les objectifs de l’Accord de Paris ne pourront être atteints si l’océan n’est pas pris en compte » avance Actu Environnement.

L’organisation met en avant six propositions qui ont pour vocation d’être reprise par les pays. Parmi ces propositions, elle plaide pour l’instauration d’un traité international pour la protection de 30% des surfaces de l’Océan sous l’appellation d’aire marine protégée (AMP).  « Ils (les experts NDLR) soulignent que le financement des activités les plus destructrices pour l’océan doit être stoppé : chalutage profond, le dragage, l’exploration pétrolière et gazière en mer, extraction minière, l’immersion de déchets, etc. Les experts préconisent une restauration active des habitats marins comme les mangroves. Ils estiment que les espèces marines pourraient alors se rétablir en une à trois décennies. Ils estiment que les solutions basées sur la nature nécessitent de nouveaux financements ainsi que des mécanismes d’assurances. Enfin, les recherches scientifiques sur les océans doivent se poursuivre et intégrer des approches transdisciplinaires » continue le site spécialisé.

Alors que les discussions internationales se focalisent sur la question des émissions de gaz à effet de serre, la question des océans est centrale. « Resté trop longtemps en marge des négociations sur le climat, l’océan doit être au cœur des décisions politiques », assure François Houllier, président-directeur général de l’Ifremer, cité par Actu Environnement.

Lire en intégralité l’article cité sur Actu-Envrionnement.com

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :