fbpx

Relance du cinéma, le Grand Est lance un programme de tickets à un euro pour les jeunes



Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Il faut avoir entre 15 et 29 ans, ne pas être salarié pour bénéficier de l’opération de la Région Grand Est. Depuis le 19 mai, les résidents de la région qui répondent à ces critères et sont inscrits sur le programme « Jeun’Est » peuvent bénéficier de cinq places à un euro. « Pour bénéficier de cet avantage à partir du 2 juin 2021, l’inscription sur Jeun’Est doit être validée pour l’année 2021-2022 pour les futurs : bacheliers, une simple revalidation sur l’application suffit ; lycéens inscrits sur Jeun’Est, la revalidation se fera par votre futur établissement (fermeture du 15 juillet au 15 août). Pour les autres lycéens, c’est automatique ! L’occasion de (re)découvrir les films soutenus de nouveau en salles », s’enthousiasme le communiqué de la région.
 
L’initiative est la bienvenue alors que le secteur du cinéma craint surtout que la reprise ne soit pas au rendez-vous tout de suite et que le public se soit habitué à ne plus se rendre dans les salles sombres. Les cinémas partenaires de l’opération pourront ainsi espérer une affluence spéciale d’un public jeune.
 
Pour l’économie du cinéma, le principal enjeu concerne les embouteillages de films qui ont été reportés et qui vont sortir en même temps que ceux qui étaient prévus en 2021 et n’ont pas été repoussés. Interrogée par France Inter à ce sujet mi-mai, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot avait appelé les distributeurs et producteurs à ne pas trop se plaindre de cette situation : « Ça a été possible car j’ai autorisé les tournages et qu’on a puissamment épaulé l’industrie avec les aides du CNC. Donc réjouissons-nous ! On a un peu des problèmes de riches dans cette affaire » avait-elle lancé pour le plus grand déplaisir du secteur.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :