fbpx

Rentrée scolaire : “L’école en forêt a de nombreuses vertus”

À la veille de la rentrée scolaire, mercredi 1er septembre, WE DEMAIN est venu présenter sur le plateau du 23h de FranceInfo une école atypique. À Marsac (Charente), près d’Angoulême, Davina Weitowitz a créé en 2017 la première école en forêt française. En Allemagne, son pays d’origine, ou dans les pays scandinaves, les écoles en forêt sont déjà nombreuses. 

En France, de plus en plus d’enseignants organisent aussi quelques cours en plein air. Pour la première fois en avril 2021, le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a d’ailleurs encouragé la classe dehors. Il a reconnu ses bienfaits sanitaires du fait de la pandémie de Covid-19, mais aussi éducatifs.

Une école en forêt pour plus d’autonomie

“La pédagogie par la nature ce n’est pas l’école buissonnière !”, précise Armelle Oger. “Elle aide à apprendre, par le plaisir. Elle participe au bien-être des enfants. Et développe l’autonomie, l’esprit de coopération…”

Un contact avec la nature d’autant plus nécessaire que quatre enfants sur dix en France ne jouent jamais dehors en semaine, selon une enquête de l’Institut de veille sanitaire de 2016.

Mais créer une école dans la forêt, qui fait classe tous les jours dehors, qu’il neige ou qu’il vente, comme celle de Marsac, reste encore compliqué…

Pour en savoir plus sur cette initiative, retrouvez le grand reportage de Michèle Foin et Patrick Gaillardin du collectif Solvo dans WE DEMAIN n°35, en kiosque depuis le 26 août, et disponible sur notre boutique en ligne.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article