fbpx

RSE : engager les comités de direction et les équipes

Pour que la RSE se réalise, il faut engager toute l’entreprise, des comités de direction aux équipes. Comment faire ? Quels sont les enjeux ? On fait le point avec Sylvie Combe, dans le podcast Trajectoire, produit par Birdeo, People4Impact et Youmatter.

Lentement mais sûrement, la RSE s’institutionnalise. Désormais il est rare de trouver une entreprise n’ayant pas un département RSE et une politique ad hoc. Toutefois, les sondages montrent régulièrement que les salariés ne sont pas toujours vraiment au fait de ce qu’est la RSE. Peu sont réellement parties prenantes de la démarche RSE de leur organisation et maîtrisent vraiment les objectifs stratégiques associés. Même parmi les dirigeants, la RSE est encore souvent perçue comme une contrainte et peu sont réellement pro-actifs en matière de stratégie durable.

On peut dès lors s’interroger : quelle valeur a la RSE si elle n’est pas réellement intégrée aux pratiques opérationnelles ? Si elle n’est pas considérée comme un objectif stratégique par les comités de direction ? Pour se déployer pleinement, la RSE doit relever un défi de taille : engager tous les collaborateurs, des équipes opérationnelles jusqu’aux dirigeants.

Pour comprendre ces enjeux, le podcast des métiers à impact, Trajectoire, lancé par Birdeo, People4Impact et Youmatter, reçoit Sylvie Combe, consultante RSE, marketing et communication, ancienne directrice de la communication, du développement durable et des affaires publiques au sein de plusieurs comités de direction. Un podcast à retrouver sur AushaApple PodcastsSpotify, Deezer, et PodcastAddict.

RSE : l’enjeu de l’engagement des équipes opérationnelles

Sylvie Combe accompagne aujourd’hui des entreprises pour mettre en place des actions concrètes en matière de RSE et développer l’engagement de leurs parties prenantes, internes comme externes. Elle le constate : plus la RSE se normalise, plus elle se développe, plus elle peut, paradoxalement, apparaître comme une contrainte en entreprise. Le développement de l’obligation de reporting, par exemple, peut créer une pression sur les professionnels de la RSE et sur les opérationnels dans la recherche des données, des indicateurs.

Tout l’enjeu aujourd’hui pour les professionnels de la RSE est donc d’être capable de démontrer à leurs équipes la capacité de création de valeur liée à la RSE. Les marchés qui émergent, comme le bio, le local, le durable, montrent que les clients sont en recherche de performance environnementale et sociale. Pédagogie et formation sont alors des clefs pour mobiliser à la fois les opérationnels et les managers, en montrant comme la RSE peut ne plus être une contrainte, mais une alliée du business et de la création de valeur.

Engager les équipes, c’est aussi montrer comment la RSE peut se déployer concrètement dans les préoccupations opérationnelles, et ce dans chaque département de l’entreprise, dans leurs objectifs.

Les comités de direction face à la RSE

Mais pour engager correctement les équipes, il faut peut-être avant tout une ligne directrice claire, une stratégie compréhensible. Et pour cela, il faut que les enjeux de la RSE soient pleinement intégrés dans les plans stratégiques mis en place par les comités de direction.

Et là encore, ce n’est pas toujours simple. Pour certains dirigeants, la RSE reste perçue comme une contrainte, et il faut alors déconstruire les préjugés. Créer le déclic, sensibiliser, former sont aussi des enjeux pour engager les comités de direction. Il faut alors instaurer un dialogue permettant de comprendre les besoins des directions stratégiques et la manière, mettre en place des expériences permettant de prendre conscience de l’intérêt de la démarche, confronter aux données.

Il faut ensuite activer les courroies de transmission de la politique RSE, entre les comités de direction et les équipes : ce sont notamment les managers, les chefs de projet, qu’il faut eux-aussi former, et pourquoi pas objectiver par rapport aux performances RSE de l’entreprise.

Simplifier et concrétiser le déploiement de la RSE

En résumé, il faut former et sensibiliser chacun, et pour cela, il est nécessaire de rendre le plus simple et le plus concret possible le déploiement de la RSE. Pour les responsables RSE, c’est donc un vrai travail de pédagogie et de clarification qui doit désormais être accompli dans l’entreprise, pour faire engager les collaborateurs et intégrer pleinement la RSE aux objectifs stratégiques de l’entreprise.

Dans ce monde complexe qui se dessine devant nous…

…nous sommes plus que jamais déterminés à décrypter et analyser tous les grands phénomènes qui agitent nos sociétés. A mettre sur le devant de la scène de l’information fact-checkée, basée sur la science, sans a priori et sans concession. A fournir aux citoyens de meilleures clefs de compréhension et d’action dans un monde en transition.
Pour fournir une information indépendante, de qualité, disponible au plus grand nombre et sans publicité pour le nouveau 4×4, nous pensons que l’information doit être libre.
Mais cela ne peut se faire sans vous.

 

Nous avons besoin de vous pour construire avec nous une information de qualité et gratuite pour tous, pour la diffuser, pour la partager autour de vous, mais aussi pour nous aider à préserver notre indépendance financière.
Chaque fois que vous contribuez par exemple à hauteur de 50 euros (17 euros après déduction fiscale), ce sont 2 000 citoyens qui sont mieux informés sur des sujets d’avenir.

 

Merci d’avance, en espérant continuer longtemps à construire avec vous une information digne de notre avenir,

L’équipe éditoriale de Youmatter.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :