La COBEL Academy propose différentes dates et formats de Webinaires & Master Class

Scandale et fraude : ouverture du procès sur la viande de cheval


Parmi les 25 prévenus qui sont jugés aujourd’hui, tous les corps de métiers ayant un lien avec la boucherie semblent présents. Est-ce que cela vous étonne ?

Non pas du tout ! On est dans la continuité d’une mafia qui ne cherche qu’à faire des billets quitte à mettre la santé des consommateurs en danger. Dans mon livre, je décline bien justement tous les scandales qui secouent le marché de la viande depuis des années. On se rappelle qu’en 2013 un scandale hors normes était connu des Français quand on s’est aperçu que certains industriels faisaient passer de la viande de cheval pour de la viande bovine. Même les abattoirs étaient au courant de la supercherie. N’allez pas me dire qu’à cette époque la population n’a pas mangé des chevaux de laboratoires. On se fout de qui ? Les industriels, les abattoirs, les vétérinaires, le monde hippique et certaines boucheries ont tous une responsabilité dans ce dossier ! On vous empoisonne et ça, j’en suis persuadé ! Il faut nourrir tous ces voyous qui eux n’hésiteront pas à vous tuer ! 


En l’espèce, des chevaux dont la consommation était interdite aux humains (car sortants de laboratoires) ont malgré tout été vendus grâce à de possibles fraudes administratives. Pensez-vous que cela puisse être volontaire ?

Bien évidemment que cela l’est ! On se fout de qui ? Encore une fois dans mon livre je parle de ce monde hippique sans scrupule. Pour gagner des courses, on fait des saillies de chevaux à tout va. Malheureusement le cheval qui n’aura pas de talent pour gagner le quinté + sera directement conduit dans les couloirs de la mort. Ce sont des voyous qu’il faut juger sévèrement ! Quel est ce mec, qui est Patrick Rochette ? Simplement un grossiste qui fournissait impunément une vingtaine de bouchers dans le sud de la France. Mais je vous rassure que, pour sa défense, il arrivera à prouver que cela n’a aucun impact sur la santé de tous les consommateurs qui en mangeront. Pourtant ces chevaux ont servi à la fabrication de sérum antirabiques, antivénéneux et antitétanique. Ce monsieur est un mafieux qui n’a aucune conscience ! Qui faut-il juger dans cette affaire ? Ils sont des centaines en France et en Europe à bafouer la loi et la contourner à leurs fins personnelles. D’après les sources de France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur, dans ce dossier, Patrick Rochette récupérait des chevaux auprès de la société Equid’Aniel, celle-ci dirigé par Fabrice Daniel commerçant et agriculteur dans le Gard. Il fournissait à Sanofi Pasteur des trotteurs réformés des courses hippiques au prix de 1000 euros hors taxes. Pour la fabrication de sérum, ces animaux destinés à une retraite paisible lui étaient rétrocédés 10 euros par tête. Rendez-vous compte que lors de ces transactions, la mention « Équidés définitivement retirés de l’abattage pour la consommation humaine » était supprimée des documents d’identification et des fiches de traitement médicamenteux des chevaux. Ils étaient alors revendus pour finir dans les rayons de boucheries. Sur les 185 chevaux réformés de Sanofi dont les enquêteurs ont retrouvé la trace, 80 avaient été cédés à ce voyou Patrick Rochette, 300 à 800 euros par tête. Ce chevillard négociait 200 chevaux par mois et importait et exportait depuis vers l’Espagne, l’Italie et la Pologne.


Dans votre carrière, avez-vous souvent vu des tromperies sur la marchandise ?

Oh que oui, c’était journalier ! Et là aussi je vous l’explique en détail dans mon livre ! Trop souvent je vendais de la viande importée d’Allemagne, du Royaume-Uni, de Pologne et que je faisais passer en viande labélisée française. La grande distribution, les industriels n’ont aucune pitié ! Mais j’ai décidé de reprendre la plume pour vous raconter l’inimaginable ! Regardez simplement tous les produits qui ont été rappelés par les industriels deux semaines avant les fêtes de fin d’année. Saumon, foie gras, charcuteries, langoustes et j’en passe….

Faites très attention à ce que les dirigeants de la grande distribution vous racontent sur l’inflation ! Ils font semblant de protéger vos portefeuilles, mais ils sont de mèche avec ceux qui les livrent au quotidien. Je tire la sonnette d’alarme ! Je suis persuadé qu’il y aura des victimes dans toutes ces affaires véreuses.

À l’heure où l’on attache de l’importance à la famille royale en Angleterre, à l’heure où on veut savoir ce qu’il s’est passé pour que Harry qui s’en prend aux mains avec à son frère, le Français devrait comprendre que leurs vies aujourd’hui sont en danger et qu’il y a des choses machiavéliques beaucoup plus importantes qui se passent dans toutes les assiettes des familles en France !

Ces criminels doivent être sévèrement jugés !

Je suis désolé, mais c’est une réalité !


Laurent Richier est l’auteur de “Viande : Et si vous saviez. Un boucher de la grande distribution parle”. 

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article