fbpx

Sous l’égide du Prince Charles, les assureurs britanniques s’engagent à verdir leurs offres de produits

https://www.novethic.fr/fileadmin/Prince-Charles-Lloyd-s-Insurance-task-force-2021-Lloyds.jpg

Publié le 06 juillet 2021

Des compagnies d’assurances britanniques et ces filiales anglaises du grands groupes internationaux disposent de rejoint l’initiative pour la fabrication de marchés durables créés par le Prince Charles début 2020. Ils se sont regroupés dans un groupe du travail qui doit ajouter en place de récents dispositifs permettant tant de mieux napper les catastrophes atmosphériques et de financer ces solutions permettant de se battre contre le changement climatique.

Dix-sept plus gros établissements d’assurance agissant le Royaume-Uni se se trouvent être réunis pour fournir de nouvelles réponses au changement climatique. Axa, Legal & General, Munich Re, Allianz, etc., disposent de formé “l’Insurance task force” (groupe relatives au travail de l’assurance) au sein de l’initiative pour la fabrication de marchés durables (Sustainable market initiative) élaborée par le Prince Charles en 2020. Cette conclusion vise à regrouper relatives au grands décideurs mondiaux pour rendre l’économie plus durable.

Le journée de l’annonce, ce Prince Charles s’est rendu en personne au sein des locaux de la Lloyd’s, l’une des principales places de buisness mondiale pour l’assurance qui assurera cette présidence du domaine de travail. inches Mon espoir sincère est sommaire l’industrie relèvera les défis (des éventualités climatiques, NDR), ces verra comme un ensemble de opportunités, et que cette dernière évitera la tentation de restreindre ces couvertures d’assurance cependant plutôt qu’elle innovera dans de nouveaux produits “, a-t-il enseigné pour inaugurer l’Insurance task force.

Le domaine de travail s’est fixé pour fonction de trouver un ensemble de solutions pour atténuer les effets un ensemble de catastrophes climatiques, ces assureurs se trouvant aux premières porteries lorsqu’elles se produisent. Les membres de task force iront travailler à ajouter en place de récents types de police d’assurance, notamment à destination des particuliers. Les dix-sept compagnies d’assurance prévoient par exemple de insérer en œuvre touchant à nouvelles clauses au sein des contrats d’assurance batisse, stipulant qu’en cas de figure de destruction d’une maison, la reconstruction doit se réaliser avec des matériaux viables compatibles avec la transition bas graphite.

Napper les secteurs prioritaires

Côté entreprises, les assureurs veulent aussi accroitre de nouveaux produits pour plus pratique couvrir certaines industries jugées prioritaires afin de lutter contre un bouleversement climatique, et ces aider à se développer dans l’international. Deux neuves polices sont si vous ne pouvez attendre en cours de création pour la fabrication de secteurs de l’énergie comme le atomique, l’hydrogène ou l’éolien offshore.

Les assureurs ont envie de également créer le dispositif permettant d’aider les pays émergents à faire face aux suite sociaux et économiques du changement climatique, et à l’augmentation des événements atmosphériques. Ils prévoient touchant à développer un service complotant assurance et gestion préventive du risque, avec un tout premier pilote dans le jet-stream de l’année.

Les apparences de gestion d’actifs des assureurs se trouvent être également mises dans contribution. Avec a peu près 30  000 abondamment de dollars au pied de gestion, celles-ci représentent une puissante fermeté de frappe afin de financer la transformation de l’économie. Diverses compagnies d’assurance disposent de déjà pris un ensemble de engagements pour pas plus financer les sociétés trop émettrices dans gaz à rigidité de serre, tel que celles du domaine du charbon thermique, c’est le cas de la Lloyd’s récemment . Ces membres du domaine de travail ont envie de également augmenter ces flux de acclimatèrent de leurs compagnies auprès de projets bénéfiques concernant le climat aussi bien au sein des pays développés sommaire dans les pays émergents.

Les différents dispositifs redevraient être rapidement mis en œuvre, l’Insurance task force s’étant donné jusqu’à cette fin de l’année 2021 pour y parvenir. Juste dans temps pour la COP 26, qui se déroulera à Glasgow (Écosse) à la fin dans l’année, sous cette présidence du Royaume-Uni.

Arnaud Dumas, @ADumas5

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article