fbpx

Stratégie Nationale pour la cybersécurité : la réponse de l’Élysée aux vagues d’attaques

Emmanuel Macron a organisé une petite tournée virtuelle des hôpitaux victimes de cyberattaques. Alors que ces derniers mois les attaques se sont multipliées, le président a annoncé le lancement d’une stratégie nationale pour la Cybersécurité.

Stratégie Nationale pour la cybersécurité : la réponse de l’Élysée aux vagues d’attaques

L’enjeu était stratégique, il est devenu sensible. Ces derniers mois, confinements et télétravail aidant, les cyberattaques se sont multipliées avec en principale ligne de mire les institutions au cœur des enjeux sanitaires. C’est le propre du cyber que de s’adapter à un contexte tendu pour attaquer là où cela fait le plus mal. En réaction à cette situation de plus en plus sensible, la présidence de la République a annoncé le lancement d’un plan dédié. « Ce matin le Président de la République, Emmanuel Macron, a effectué une visite virtuelle des établissements hospitaliers de Dax et de Villefranche-sur-Saône récemment victimes de cyberattaques. Le Président de la République a profité de cette visite pour annoncer la mise en place d”une Stratégie Nationale pour la Cybersécurité l’érigeant ainsi en enjeu stratégique prioritaire. Il a également réaffirmé l’importance de pouvoir s’appuyer sur une offre de cybersécurité souveraine et de confiance », explique le label France Cybersecurity.

 

Cette instance qui existe depuis sept ans sert justement à soutenir et présenter les services français dédiés à cette question. « Il met en avant l’excellence des offres françaises dans le domaine de la cybersécurité et permet d’éclairer le choix des utilisateurs soucieux de contribuer à la souveraineté numérique nationale. De plus, ce label est un vecteur efficace de promotion de l’offre cyber française à l’international. Lors de cette session 2021, ce sont 25 solutions françaises de cybersécurité qui ont été labellisées. La liste de ces offres vient d’être rendue publique (voir ci-après en p2) » ajoute le communiqué.

 

Listant vingt-cinq entreprises innovantes dans le domaine, le label dédié affirme la nécessité d’évaluer la fiabilité des offres ; « Pour offrir cette garantie, trois collèges indépendants gouvernent ce label. Ils sont composés respectivement de représentants des industriels du secteur (ACN, HEXATRUST), des utilisateurs (CESIN, CIGREF, GITSIS, et Espace RSSI du CLUSIF) et des pouvoirs publics (ANSSI, DGA, DGE et Business France). Ils s’appuient pour l’attribution du label sur des expertises réalisées par des tiers indépendants. »


Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article