Semaine de la sécurité Routière : Jour 5 : La route c’est comme la joie, pour en profiter, il faut la partager

QdHS 17 copie

Savez-vous pourquoi nous abordons le sujet du partage de la route ? Dans la rue, il n’est pas toujours facile d’accepter “l’autre” ! L’automobiliste reproche au motard de zigzaguer entre les voitures ; lui-même accuse le piéton de ne jamais regarder où il va. Le piéton quant à lui se plaint du cycliste qui ne respecte pas les feux ni les stops.Pourtant, nous sommes tous tour à tour piéton, conducteur de deux-roues ou automobiliste. Ne serait-il pas nécessaire de prendre en compte l’autre et d’établir des rapports plus cordiaux. Car une route pacifiée, c’est aussi une route plus sûre.