fbpx

Télétravail de crise en 2021 : votre avis nous intéresse !

Un an après le début de la crise sanitaire, le recours au télétravail est fortement encouragé, et constitue une mesure de prévention du risque sanitaire à privilégier.

Vous êtes actuellement en télétravail de manière partielle ou totale, votre avis nous intéresse, quels que soient votre statut et votre secteur d’activité. En 2020, vous avez été plus de 8 000 à participer ! Votre contribution nous a permis d’accélérer nos travaux et de concevoir des outils utiles sur le télétravail et ses modalités de mise en œuvre (kits, fiches pratiques, webinaires, formations, retours d’expérience, etc.). Nous comptons une nouvelle fois sur votre participation.

Pour répondre, c’est facile

Remplissez en 10 minutes notre questionnaire anonyme pour nous dire comment vous vivez le déploiement et la généralisation du télétravail, quelles actions ont été mises en place dans votre organisation et avec quels effets.

N’hésitez pas à faire suivre cette consultation largement autour de vous !

bouton-avis-consult-tw-2

Pourquoi répondre ?

Pour nous permettre de :

•    Mieux comprendre les pratiques, un an après le début de la crise sanitaire, et le fort développement du télétravail,

•    Identifier les impacts du télétravail sur l’organisation du travail, les relations de travail, les pratiques managériales,

•    Se projeter dans l’organisation du travail de demain, tirer des enseignements de la crise pour améliorer les façons de travailler.

En avril 2020, le réseau Anact-Aract lançait une première consultation en ligne afin de recueillir les avis et les perceptions des personnes en situation de télétravail en période de confinement. 8 675 personnes, dont la moitié ne pratiquaient pas le télétravail avant le confinement, ont répondu à notre consultation lancée entre le 8 avril et le 10 mai 2020. Ces réponses permettent d’identifier quelles pratiques peuvent être améliorées, en période de crise mais également en période “normale”.

>> Les résultats 2020 complets

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :