fbpx

Télétravail et vie privée : comment trouver le juste équilibre ?

https://www.faceaurisque.com/wp-content/uploads/2021/02/Télétravail-Flickr-CC-Nicolas-Duprey-CD-78-BD.jpg

Cet équilibre entre vie professionnelle et vie privée est essentiel car il engendre une motivation plus importante ainsi que le temps et les ressources nécessaires pour une meilleure gestion de son travail ainsi que de sa vie personnelle.

Certaines personnes cherchent à être autant impliquées sur le travail que sur le domaine privé, tandis que d’autres estiment que mettre l’accent sur l’un ou l’autre leur permet d’atteindre le juste équilibre.

Mais alors quels sont les bons choix à faire et les bonnes habitudes à prendre pour parvenir à trouver son équilibre ?

L’importance de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée

Avec la crise sanitaire, le télétravail s’est plus largement installé en France ces derniers mois, il peut ainsi devenir plus difficile de maintenir un équilibre entre vie professionnelle et vie privée. En effet, le bureau et le domicile ne font désormais qu’un et se déconnecter de sa journée de travail pour se consacrer à sa vie privée n’est plus aussi évident. D’après une étude récente sur l’impact de la crise de la COVID-19 sur les salariés et le télétravail, il est apparu que près d’un tiers des sondés (29%) déclaraient avoir du mal à se déconnecter après leur journée de travail. Une autre étude menée par des chercheurs de la Harvard Business School et de la New York University corrobore ce constat évaluant un allongement du temps de travail à 48,5 minutes par jour, soit plus de 4 heures supplémentaires hebdomadaires. De plus, le télétravail a pu également engendrer chez certains un sentiment d’isolement du fait de ne plus interagir avec ses collègues pendant la journée. Pour remédier à cela, les outils collaboratifs se sont montrés d’une aide précieuse dans le maintien du lien social.

Pourtant, l’épuisement professionnel est une réalité et il peut engendrer de sévères dommages auprès des employés ainsi que de leurs proches et trouve parfois sa cause dans une charge mentale trop importante. Un équilibre durable entre vie professionnelle et vie privée est donc essentiel aussi bien pour le collaborateur que pour son employeur.

Comment parvenir à trouver le juste équilibre ?

Les responsabilités parentales, une ambition professionnelle un peu trop importante ou encore des technologies toujours plus perfectionnées qui nous permettent de travailler partout et à tout moment sont autant de facteurs qui rendent le chemin vers l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée semé d’embûches. Ces quelques conseils peuvent aider à trouver le bon et surtout le juste équilibre.

  • Une nouvelle définition de la réussite

Cela ne signifie pas “se contenter” de moins, il s’agit plutôt d’adopter une vision globale de ce que peut être une vie réussie et épanouie. Les collaborateurs ont souvent l’impression d’être en concurrence et que leur “réussite” passe par des heures de travail à rallonge voire par un surmenage chronique. Mais si la définition personnelle de la réussite ne tourne plus uniquement autour du travail, il est ainsi possible de s’autoriser à moins s’engager dans cette concurrence interne. Une dimension collaborative, reposant sur un véritable esprit d’équipe, permet de gagner en efficacité et en épanouissant personnel. Elle peut également contribuer à diminuer un sentiment de mise en concurrence permanente.

  • Faire de la désintoxication numérique une habitude

Les effets négatifs d’une culture du travail trop présente et d’une surexposition aux réseaux sociaux sont bien connus aujourd’hui. Réduire le temps passé sur les réseaux professionnels ou sur sa boîte mail en dehors des horaires de travail peut améliorer le sentiment de bien-être. En effet, la désintoxication numérique permet de se réserver du temps pour toute autre activité hors ligne mais aussi pour échanger avec ses proches.

  • Privilégier le progrès à la perfection

Le perfectionnisme a fait un bond en avant ces dernières années, alors que des versions enjolivées de la vie d’autrui ont fini par envahir les flux Facebook et Instagram. Il est alors tentant d’entrer dans la comparaison de nos vies humaines réelles et donc forcément imparfaites et le sentiment d’infériorité peut alors rapidement ressortir. Petit à petit, il est important de réaliser qu’il est normal de commander une pizza alors que nous sommes trop fatigués pour préparer un repas fait-maison bio pour le dîner ou encore d’inviter des amis alors que des Legos par dizaines jonchent le sol du salon.

Plutôt que de rechercher la perfection constamment, il est préférable de savoir adapter son emploi du temps ou ses engagements lorsque les choses deviennent incontrôlables afin de se sentir serein à nouveau. L’essentiel étant d’améliorer ce qui peut l’être et de progresser dans son équilibre vie professionnelle et vie privée sur le long terme.

  • Prendre du temps pour soi

Les compagnies aériennes recommandent de placer son propre masque à oxygène avant d’aider les autres. C’est un conseil qui devrait s’appliquer à bien d’autres domaines. Il est important de se ménager du temps pour se ressourcer.

Il n’existe pas de méthodologie pour cela, il appartient à chacun de trouver sa propre version de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Il ne s’agit pas d’accorder autant de temps et d’attention à son travail et au reste de sa vie, il s’agit de faire les choses en harmonie.

Des changements majeurs dans la vie privée comme fonder une famille, l’achat d’une résidence principale ou un changement d’emploi, pourront venir bouleverser cet équilibre pendant un temps. Il est normal de choisir consciemment un déséquilibre temporaire lorsque l’on poursuit un grand objectif. Il faut cependant s’assurer d’avoir une idée de la manière dont cet équilibre pourra se reconstruire et du moment où il sera possible de le faire.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :