fbpx

Test Hassen

https://www.novethic.fr/fileadmin/reading-5920739_1280.jpg

Publié le 02 septembre 2021

Présidentielle 2017

Entre catastrophes naturelles et rapports alarmants, l’écologie est un formidable terreau à dystopie dont se saisissent de plus en plus les auteurs. Cri d’alerte ou sensibilisation à la protection de la nature, la thématique marque la rentrée littéraire 2021. Novethic a sélectionné cinq livres qui ont placé les menaces qui pèsent sur l’environnement et la vie sur terre au cœur de leur intrigue.

Lorsque le dernier arbre Michael Christie AlbinMichel“Lorsque le dernier arbre”, pour prendre soin de la nature

En 2038, seules quelques petites forêts primaires ont survécu au Grand Dépérissement, cette vague de maladies et de parasites qui a détruit les arbres de la planète. Alors que le monde s’intoxique des poussières de la pollution, la visite de ces forêts où l’air est plus pur est réservée à une élite capable de se payer le ticket d’entrée au prix exorbitant. La construction de ce futur dystopique, qui donne aussitôt envie d’une balade en forêt pour apprécier celles qui nous restent, Michael Christie, auteur canadien, la dépeint au travers du parcours étalé sur un siècle d’une famille au destin épique, les Greenwood, dont le sort est étroitement lié à celui des arbres.

 Lorsque le dernier arbre, Michael Christie, Albin Michel, 608 pages

Polar vert 1 “Les Algues assassines”, une plongée dans les crimes écologiques

Un polar vert destiné aux adolescents. Cette idée lumineuse de l’expert en criminalité organisé, Thierry Colombié, réussi à nous tenir en haleine avec un premier tome dans lequel l’auteur aborde un scandale écologique actuel : les algues vertes. A ces “salades vertes” toxiques proliférant sur les plages bretonnes alimentées par l’élevage industriel s’ajoute une intrigue liée au trafic des civelles, une espèce protégée qui se vend à prix d’or. Klervi, 17 ans, va devoir jouer les espionnes malgré elle et se retrouve au cœur de cette dangereuse mafia. Un polar qui touchera en plein cœur les jeunes qui se mobilisent pour le climat et qui trouveront dans ces pages de quoi nourrir le feu de la résistance.

Polar vert, tome 1 : Les Algues assassines, Thierry Colombié, éd. Milan, 256 pages

Pleine terre 1 “Pleine terre”, pour comprendre la détresse du monde agricole

Ce matin-là, Jacques Bonhomme n’est pas dans sa cuisine, pas sur son tracteur, pas auprès de ses vaches. Depuis la veille, le jeune homme est en cavale : il a quitté sa ferme et s’est enfui, pourchassé par les gendarmes comme un criminel“. Librement inspiré de l’histoire de Jérôme Laronze, agriculteur abattu par des policiers en 2017, Pleine terre nous plonge dans la détresse du monde agricole et celle d’un homme asphyxié par les contrôles administratifs. Celui qui défend les petites exploitations, l’environnement, l’humain… refuse désormais de se plier aux règles des autorités, de la PAC, qui vont à contre-courant de sa vision de l’agriculture. Un roman fort qui se fait le porte-voix d’un monde paysan pris dans un engrenage.

Pleine terre, Corinne Royer, Actes Sud, 334 pages

Femme du ciel et des tempêtesFemme du ciel et des tempêtes“, où s’affrontent des visions antagonistes du monde 

La découverte du corps momifié d’une reine à la peau noire dans le pergélisol sibérien produit un double séisme. D’une part, elle bouleverse les connaissances scientifiques dûment établies : se peut-il que les populations de Sibérie aient des ancêtres africains ?  De l’autre, elle questionne plus que jamais le projet d’exploitation gazière qui menace la péninsule. Dans ce récit d’aventure, Wilfried N’Sondé conte l’engagement d’un chaman de la région, à l’origine de la trouvaille, bien décidé à mener de front le combat pour protéger la nature et l’identité de tout un peuple.

Femme du ciel et des tempête, Wilfried N’Sondé, Actes Sud, 272 pages

Siderations

“Sidérations”, ou le retour à la nature dans un monde en crise

Les hypothèses ne manquaient pas, y compris des syndromes liés aux millions de tonnes de toxines déversées chaque année dans ce pays sur les produits alimentaires“. Telles sont les réflexions d’un père qui regarde son fils de neuf ans atteint de troubles du comportement, éloigné de l’école et des autres écoliers. Dans Sidérations, de Richard Powers, on suit l’aventure de Theo Byrne, astrobiologiste, et de son enfant, Robin, à travers une Amérique et un monde au bord de la crise environnementale et économique. Cette quête va mélanger exploration du Cosmos et retour à un lien direct avec la nature.

Sidérations, Roger Powers, Actes Sud, 400 pages – sortie le 22 septembre

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article