La COBEL Academy propose différentes dates et formats de Webinaires & Master Class

Tout savoir sur le métier de négociateur immobilier


Les missions du négociateur immobilier

Un négociateur immobilier doit avant tout rechercher des biens immobiliers qui vont être mis en vente. C’est la première tâche qu’il devra faire, et il est donc important qu’il puisse démarcher les environs afin de trouver les meilleurs biens immobiliers à mettre en vente. Ensuite, il doit mettre en avant ces biens immobiliers via différents outils de communication. Il dispose également d’un portefeuille de clients qui souhaitent acheter des biens immobiliers, puis il devra leur proposer des biens qui sont adaptés à leur recherche. Le négociateur immobilier doit donc tout d’abord obtenir un mandat de vente pour un bien immobilier. Il doit donc parfaitement connaître son secteur géographique, réaliser des actions de prospection, et utiliser des techniques comme le porte-à-porte, la téléprospection, le suivi ou encore le mailing. De ces points découlera le salaire du négociateur immobilier.
 

L’estimation des biens immobiliers

Ensuite, le négociateur immobilier a également le rôle d’estimateur de valeur. En effet, il doit analyser les caractéristiques du bien immobilier en tenant compte de différents critères comme la surface, les équipements, la situation juridique ou encore l’état du bien immobilier. Ainsi, il pourra fournir une estimation de valeur du bien immobilier. Le but est de proposer au vendeur une solution de mise en vente adaptée, et donc de convaincre le client de passer par son agence. Il doit donc négocier, d’où le terme de négociateur immobilier. Ensuite, s’il fait bien son job, il pourra faire signer un mandat, et pourra donc proposer le bien immobilier à ses clients à la recherche d’un investissement.
 

La mise en valeur du bien immobilier

Le négociateur immobilier va ensuite mettre en avant le bien immobilier. Il va prendre des photos, des vidéos, réaliser des vues en trois dimensions etc… dans le but de valoriser le logement mis en vente. Ensuite, il pourra utiliser ses outils de communication comme des sites internet ou encore son agence immobilière pour proposer aux acquéreurs ce nouveau bien immobilier. Il va également ensuite gérer les visites, en fonction bien évidemment des acheteurs qui sont susceptibles d’être intéressés. Pour ce faire, il doit impérativement bien travailler son portefeuille clients et connaître la demande des futurs acheteurs. Il va falloir mener une analyse fine pour identifier leurs besoins, leurs envies, mais également la capacité d’emprunt à laquelle ils peuvent prétendre. C’est un travail à réaliser en amont, afin de gagner du temps au moment de l’arrivée de nouveaux biens immobiliers. En effet, il est totalement inutile de proposer des biens immobiliers à la vente à des acheteurs dont le profil ne correspond pas… Ce serait une perte de temps pour le négociateur immobilier mais aussi pour le vendeur et pour l’acheteur, ce qui n’est jamais bon pour une réputation.
 

La réalisation de la vente

Lorsque le bien correspond au souhait de l’acheteur et à son budget et que ce dernier soit de faire une offre, le négociateur immobilier entre en scène . C’est en effet le négociateur immobilier qui va recevoir l’offre d’achat. Il pourra ensuite la soumettre au vendeur, et éventuellement négocier, d’où encore une fois le terme de négociateur. Si les deux parties réussissent à se mettre d’accord via le négociateur immobilier, alors la vente va pouvoir se faire. Le but sera d’analyser les raisons pour lesquelles l’acheteur ou le vendeur ont éventuellement émis des blocages, et proposer de nouvelles actions comme des baisses de prix ou des travaux pour pouvoir mettre le bien immobilier en valeur. En revanche, si les deux parties sont d’accord, alors le négociateur immobilier va pouvoir préparer la promesse de vente ou d’achat ainsi que le compromis de vente. Il s’agit d’un dossier juridique très particulier avec des diagnostics, des règlement de copropriété ou encore des permis de travaux.
 

La vente définitive

Enfin, le négociateur immobilier va ensuite accompagner les acheteurs et les vendeurs directement à la vente. Il devrait être présent lors de la signature de la vente chez le notaire. Il pourra être sollicité par ses clients pour visiter un nouveau bien immobilier ou pour continuer à porter quelques conseils. Aucun doute, le négociateur immobilier participe directement à la réalisation de la vente de l’achat d’un bien immobilier. Il doit donc être agréable, souriant, et surtout disposer d’un excellent relationnel. Le négociateur immobilier fait preuve d’une grande polyvalence. Il doit être très organisé, maîtriser les techniques de vente et de négociation, et être patient. Il doit également disposer de connaissances juridiques et techniques pour identifier les difficultés qui peuvent se présenter à lui lors d’une vente immobilière.
 

Le salaire d’un négociateur immobilier

Difficile de donner exactement le salaire d’un négociateur immobilier puisque tout dépend des résultats. Ainsi, selon le statut du négociateur immobilier, le salaire va être variable. Vous pouvez en tant que négociateur immobilier être salarié et dans ce cas-là vous allez percevoir un fixe puis des commissions, ou devenir agent commercial ou indépendant et être rémunéré uniquement sur vos ventes. Parlons maintenant du salaire d’un négociateur immobilier. En général, un agent immobilier touche entre 30 000 et 80 000 € à l’année lorsqu’il a de bons résultats.

Vous l’aurez compris, le négociateur immobilier à différents rôles, et gère de A à Z la vente d’un bien immobilier. Au bout de plusieurs années, le conseiller immobilier peut devenir un directeur d’agence ou tout simplement créer sa propre agence immobilière. Tout dépend bien évidemment de vos envies, de votre motivation et de vos objectifs, sachant que le métier de négociateur immobilier est particulièrement dynamique et demande énormément de polyvalence. Alors, qui est intéressé par cette vie professionnelle qui s’ouvre à vous et qui offre de nombreuses opportunités ?

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article