fbpx

Trente entreprises s’allient pour développer l'hydrogène vert à bas prix en Europe

https://www.novethic.fr/fileadmin/Hydrogene-carburant-audioundwerbung.jpg

Publié le 09 novembre 2021

Nommée HyDeal Ambition, l’alliance de trente industriels projette de développer l’hydrogène vert sur le Vieux Continent. Avec un objectif : atteindre un coût similaire à celui de l’hydrogène produit à partir des énergies fossiles, qui représente 95% de la production aujourd’hui. Les projets d’hydrogène “propre” se développent à vitesse grand V.

Un hydrogène vert au même prix que celui produit avec des énergies fossiles avant 2030. C’est le pari ambitieux que se sont lancés trente industriels de l’énergie regroupés dans une alliance intitulée HyDeal Ambition. L’objectif : massifier la production d’hydrogène vert – c’est-à-dire produit à partir d’électricité renouvelable – pour atteindre 1,5 euros le kilogramme. Son coût est aujourd’hui estimé entre 5 et 10 euros, soit environ quatre fois plus que l’hydrogène “gris”, produit à partir d’énergie fossile. Environ 95 % de la production d’hydrogène est actuellement issue des énergies fossiles.

La coalition rassemble des industriels spécialistes de l’énergie couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur, du développement de projets solaires (avec le Français Qair), aux producteurs d’électrolyseurs (Vinci Construction), en passant par des énergéticiens et groupes industriels (Hydrogène de France, Naturgy) et des structures de financement et de conseil (Banque Européenne d’investissement, Energy Web, etc.).

Un développement rapide

Préparé dans l’ombre depuis deux ans, HyDeal entend démarrer sa production dès 2022 en Espagne. L’objectif est de fournir avant la fin de la décennie 3,6 millions de tonnes d’hydrogène vert par an aux utilisateurs des secteurs de l’énergie, de l’industrie et de la mobilité. “C’est l’équivalent énergétique d’1,5 mois de consommation de pétrole en France“, détaille HyDeal dans son communiqué. Les premières livraisons d’hydrogène vert devrait avoir lieu en Espagne, puis dans le Sud-Ouest de la France, l’Est de l’Hexagone, puis en Allemagne.

Et HyDeal entend révolutionner le monde de l’énergie. “HyDeal sera trois fois plus rapide à mettre en place qu’un réacteur de troisième génération (EPR) et générera dix fois plus d’énergie“, assure dans les colonnes du Monde Thierry Lepercq, porte-parole du consortium et patron de Soladvent, membre de la coalition.

L’hydrogène propre a le vent en poupe. La Commission européenne a estimé l’année dernière qu’il pourrait répondre à 24 % de la demande énergétique mondiale d’ici à 2050 et les projets se développent à vitesse grand V pour relever le défi. En début d’année, Engie et Total ont par exemple annoncé avoir signé un accord de coopération pour développer un site de production d’hydrogène vert dans le sud de la France à Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône). Nommé Masshylia, il sera “le plus grand site de production d’hydrogène renouvelable” de l’Hexagone, ont avancé les deux groupes.

Pauline Fricot, @PaulineFricot 

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :