fbpx

« Trois saisons en enfer » : quand le printemps arabe tourne au cauchemar

En 2025, Le Caire, occupé par une puissance militaire étrangère, est en proie à une nouvelle guerre civile d’une violence inouïe. Trois saisons en enfer (Actes Sud, 2021), le nouveau roman de l’écrivain égyptien Mohammad Rabie, en librairie depuis le 10 février, pourrait bien s’imposer comme la dystopie ultime nourrie des désillusions des « printemps arabes » de 2011.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article