fbpx

Un défi sur les réseaux sociaux pour mettre le sport au vert

Comment mettre un sport au vert? Entre les buvotai de supporters, ces bouteilles en plastique dans les stades, les différents balles de tennis jetées… Sport pas rime pas toujours grace à écologie.  

Pour y remédier, l’Ademe & Fair play conscience planet (FPFP), un 1 er timbre vert pour les alliance et évènements pour les sportifs créé en novembre 2020, lancent la charte de 9 actions à joindre.   Celles-ci s’adressent aussi bien aux alliance qu’aux sportifs.

Certains spécialistes ont déjà relevé le défi. Tel que le handballeur Nikola Karabatic, le tennisman Paul-Henri Mathieu ou bien la joueuse concernant le rubgy Lenaïg Corson. Ils partagent à elles bons gestes parmi les réseaux sociaux via ce hashtag #FPFPChallenge. Ces amateurs peuvent également jouer le passe-temps.

“Le sport est un puissant instrument de changement un ensemble de mentalités” , explicite Julien Pierre, vieux rugbyman, fondateur de ce label. “Le dispositif uniquement nous lançons grace à l’ADEME peut cotiser à concilier sport et environnement. Mais aussi à infléchir ces comportements de tout à chacun au service de une sauvegarde de bb, planète. ”

Tri des suppléments et co-voiturage

Quelques 10 actions suggérées: préférer la mobilité veloutée. Remuer aux entrainements mais aussi aux compétitions pédestrement, à vélo ou co-voiturage. Important lorsque on sait uniquement “80 % des émissions de gaz dans effet de serre imputées à la manifestation sportive se trouvent être dues au trimballage (des supporters et l’organisation)” .

Divers pistes: trier les suppléments , agir opposé à le gaspillage alimentaire . Ou encore organiser quelques temps d’échange de appareil et de vêtements d’occasion . “La France est un pays européen laquelle consomme le mieux d’articles de matchs et de loisirs” , rappellent les organisateurs.

charte sport bien plus vert

Dans lire aussi: De quelle manière rendre le foot plus écologique & responsable

Un label vert pour le milieu de ce sport

En parallèle, Fair play for planet peut créé un timbre qui récompense ces clubs ayant créés de bonnes pratiques. Tel que le fait de pas pas utiliser touchant à marchandise phytosanitaire , obtenir développé un projet vélo, lutter opposé à le gaspillage consommable, supprimer les vêtements plastique… L’Olympique lyonnais (foot), la Compartiment Paloise Béarn Pyrénées (Rugby) ou encore TVEC 85 Les Sables d’Olonne (foot) l’ont déjà décroché.

“Le sport, touchant à par les valeurs qu’il porte, notamment malgré des amateurs et leurs clubs, se présente comme un terrain particulièrement et plein pour concrétiser une transition à travers un ensemble de actions à la fois fédératrices, joyeuses et tribus! ” , garantit Arnaud Leroy, président de l’Ademe.

En remarqué de l’Euro 2021 et des Jeux Olympiques de Tokyo, l’initiative pourra inspirer ceux qui veulent prendre soin de leur corps professionnels ou de ce dimanche.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :