fbpx

Vague de chaud en Espagne : la France pas encore concernée


Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Si la France vivait le même épisode caniculaire, nous ne serions pas loin du record. « Le sud de l’Espagne subit actuellement des conditions extrêmes, avec des températures approchant les 45°C en Andalousie. La fautive ? Une masse d’air chaud en provenance du Sahara. Cette canicule pourrait-elle s’installer sur la France dans les prochains jours ? Des rues quasi-désertes, et une ville qui tourne comme au ralenti. Ce dimanche à 11 juillet à Séville, les thermomètres affichaient 44°C, une vague de chaleur écrasante » raconte un reportage de France Info. S’il n’est pas rare que les températures grimpent dans le Sud de l’Espagne, les météorologues assurent que l’épisode caniculaire actuel ne concernera vraisemblablement que le Maroc et le Sud de l’Espagne.
 
Mais si cet épisode ne devrait pas franchir les Pyrénées, rien ne dit que dans les prochains mois ou années, le phénomène ne gagne du terrain petit à petit. Les observateurs de la météo, confortés par les analyses des climatologues, assurent que les pics de chaleurs vont se multiplier et toucher des zones de plus en plus au Nord. Une tendance qui s’observe notamment sur les agricultures traditionnelles, comme le vin par exemple dont les exploitations essaiment de plus en plus dans le Nord de la France.
 
Interrogé par France Info au sujet du dôme de chaleur espagnol, le climatologue Jean Jouzel confirme que nous ne serons pas concernés mais ajoute que « Ce qui peut nous arriver, ce sont des évènements de type de ceux de 2003 (…) avec des températures record plus élevées ». Et ce malgré un mois de juillet moins chaud et plus pluvieux que la normale saisonnière. A partir de mi-juillet, Météo France annonce que « les températures devraient redevenir globalement supérieures aux normales de saison ».

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article