La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Variole du singe : quel risque de diffusion aux animaux de compagnie ?

Les recommandations pour limiter la diffusion du virus aux animaux de compagnie

Lorsqu’une personne est infectée par le virus de la variole du singe, les mesures de précaution consistent à :

  • Eviter au maximum les contacts entre l’animal et la personne infectée, idéalement en faisant garder son animal par une autre personne le temps de l’isolement ;
  • Avant chaque contact avec son animal, se laver les mains, puis porter des gants et un masque à usage unique.

Ces recommandations, pourront être affinées en fonction de nouvelles données.

Dans l’attente de données complémentaires sur la sensibilité et la réceptivité des animaux de compagnie, la plus grande vigilance est recommandée aux vétérinaires recevant en consultation des animaux dont le propriétaire est symptomatique. Cela permettra de détecter d’éventuels signes précoces de passage du virus de l’humain à l’animal. Il faudra pour cela organiser un programme de surveillance impliquant les vétérinaires de terrain.

Une nouvelle expertise à venir

D’ici fin 2022, une nouvelle expertise viendra compléter ces premiers éléments. Elle portera sur l’évaluation des risques de transmission du virus à la faune péridomestique (notamment les rongeurs) et à l’environnement ainsi que les mesures à prendre pour la prévenir et la surveiller. Une évaluation du risque d’importation du virus par des animaux contaminés sera également menée.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :