fbpx

Vas-y Elon, pars devant !

Ne boudons pas notre plaisir, et allons voir comment ils se débattent dans le piège qu’ils se sont eux-mêmes tendu. J’ai cherché « les dernières publicités pour de la lessive » sur un moteur de recherche, et je suis tombé sur le spot d’une marque célèbre – du genre de celles qui lavaient déjà « plus blanc que blanc » dans les années 80. En 2021, elle vante encore les mérites d’un nouveau produit, « ultra-détachant » : celui-ci « élimine les tâches, même invisibles ». Pour voir les fameuses « tâches invisibles », il faut passer les vêtements sous des lampes à UV. Au final, si t’es un peu décroissant, il te suffit de ne pas acheter de lampe à UV, et tu peux continuer à laver tes pulls avec ta bonne vieille lessive à la cendre (1).

C’est une petite revanche que nous pouvons prendre sur le système et une bonne façon de nous en prémunir – en même temps qu’un moyen de se procurer de bonnes séances de rigolades : rester suffisamment alerte pour mettre à jour toutes ces absurdités. Et il n’en manque pas : il suffit de regarder ce qu’on cherche à nous vendre pour en trouver. Sur la 5G, par exemple (2). C’est un réseau ultra performant, avec un temps de latence quasi-nul, à tel point qu’on pourra faire de la téléchirurgie et que pour tout résoudre, il te suffira de cliquer ici (3). Question : ils vont nous sortir quels arguments de vente pour la 6G ? Un temps de latence encore plus nul que zéro ?! Quant à la téléchirurgie, c’est comme l’histoire des nœuds : l’opération restera la même, mais ce sera un peu plus dur, puisque le chirurgien ne sera pas dans la même pièce que son patient.

Il y en a un qui y croit, à tout ça, c’est Elon Musk, patron de Tesla (qui fabrique des SUV électriques) et SpaceX (qui envoie des fusées dans l’espace). Il est l’homme le plus riche du monde (4) et se prend pour le sauveur de l’humanité. Et le gros problème, c’est qu’il a un compte en banque à la hauteur de son ambition. Homme bien informé, Elon sait qu’il y a trop de CO2 dans l’atmosphère et a décidé de réagir. Il a lancé un grand concours, avec 100 millions de dollars à la clé pour celui ou celle qui inventera une machine capable de capturer le CO2. Comme, en ce moment, L’âge de faire a besoin d’argent, nous avons décidé de tenter notre chance. On a brainstormé à fond les ballons, et on a trouvé : quelque chose qui ressemblerait à un grand mât, qui fonctionnerait 24 heures sur 24, 365 jours par an, et uniquement à l’énergie solaire. On pourrait même imaginer que ce soit joli, que ça offre des refuges aux oiseaux et de la nourriture aux animaux. Bon, quitte à rêver, allons-y franchement : en plus de capter du CO2 ça relâcherait de l’oxygène ! Et puis, tiens, on pourrait appeler ça « un arbre ».

Normalement, ça devrait fonctionner. Mais au cas où, notre sauveur (qui a toujours un coup d’avance) envisage d’emmener vivre une partie de l’humanité sur Mars. Bonne idée ! Vas-y Elon, pars devant, on te rejoint là-bas !

Nicolas Bérard

1- Pour fabriquer votre lessive à la cendre, voir notre fiche pratique parue dans L’âdf n° 148.
2- Voir nos fiches pratiques en pp. 20 et 21, du numéro 161.
3- Selon le titre du livre de Evgeny Morozov (éd. Fyp), Pour tout résoudre, cliquez ici : l’aberration du solutionnisme technologique.
4- À moins qu’il ne soit deuxième, ça dépend, il se tire la bourre avec Jeff Bezos d’Amazon.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :