La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

[Vidéo] Pourquoi le CHO (Chief Happiness Officer) et le bonheur au travail sont-ils des daubes managériales ?

Bonheur au travail Happy CHO

Martin Richer partage aussi ses 2 conseils pour améliorer la santé au travail en se passant d’un CHO :

Premièrement : remettre la focale sur le bien-être au travail et la qualité de vie au travail. Ceci correspond à la demande des salariés qui, dans toutes les enquêtes et baromètres, réclament de meilleures conditions de travail, du respect, de la reconnaissance, de la sécurité, des relations de qualité et enfin la thématique montante, une meilleure conciliation vie perso – vie pro. Travailler avec les managers de proximité, qui sont les principaux acteurs de la santé au travail.

Deuxièmement : mettre l’accent sur la prévention primaire, ce qui signifie travailler sur les impacts humains des transformations de l’entreprise, établir un bon partenariat avec la commission santé et sécurité du CSE, mettre en place des groupes d’expression sur le travail.

Il y a du chemin à faire. Enquête ADP Workforce View : 66 % des salariés pensent que leur employeur ne s’intéresse pas à leur bien-être.

A vous de jouer pour leur démontrer le contraire !

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article