La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Vieillesse : le plan anti chutes du gouvernement


C’est la première cause de décès accidentel chez les plus de 65 ans. D’après les chiffres du gouvernement, chaque année plus de 10 000 morts sont comptabilisées dans cette catégorie d’âge à cause de chutes. Une réalité que le ministère délégué à l’Autonomie a pris en compte en dévoilant son projet lundi 21 février. Des mesures qui visent à empêcher une chute sur cinq. 
« Ce plan comprend cinq axes : mieux repérer et alerter sur les risques de chute, aménager son logement, aider à la mobilité, prévenir les hospitalisations grâce aux activités physiques et renforcer l’assistance à domicile. « Les personnes âgées et leur entourage ne sont pas forcément conscients des risques », indique le cabinet de la ministre déléguée à l’autonomie Brigitte Bourguignon, regrettant un «tabou» autour de la question. Afin de mieux repérer les personnes à risque et de les alerter, une campagne d’information grand public à destination des familles est prévue, ainsi que des formations pour les aides à domicile, les facteurs, les aidants. Parmi les facteurs de risque, la dénutrition qui affaiblit les personnes âgées, ou une baisse importante de la vue. D’autres conseils pratiques comme le fait de scotcher les tapis afin d’éviter que les personnes âgées ne se prennent les pieds dedans sont également rappelés. Une application, ICOPE, sera expérimentée dans 16 départements de cinq régions, afin d’évaluer la mobilité, la nutrition, l’état psychologique, la vue et l’ouïe de la personne âgée » résume Le Figaro .

Dans les prochaines semaines, une prime dédiée à l’adaptation des logements va être lancée. Baptisée « Ma Prime Adapt’ », elle doit fusionner plusieurs aides existantes. Pour l’exécutif, le plan anti chute vise à garantir plus de sécurité pour les séniors dans leur domicile et ainsi leur permettre de rester dans leur domicile le plus longtemps possible. Une volonté qui résonne fortement avec les accusations de dérives et de mauvaises conditions de vies dans certains ephad.

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article