fbpx

Voici le camping-bike, un vélo qui se transforme en lit ou en bureau

Dans la série des nouveaux engins roulants, voici une étonnante invention : le camping-bike. Comme un camping-car, ce vélo permet de se déplacer en toute autonomie. Mais sans polluer, et en toute légèreté. Le “Cercle”, c’est son nom, est en effet équipé d’un lit de camp amovible par-dessus lequel une toile de tente peut être tendue.

Ce vélo-transformer peut aussi devenir transat pour bronzer, travailler ou manger, grâce à une tablette qui se déplie. À l’arrière et l’avant de l’engin, de larges sacoches permettent aussi de transporter de quoi bivouaquer, réchaud ou vaisselle.

“Cercle est un vélo qui donne l’impression d’être chez soi en mobilité. On peut l’utiliser pour se déplacer transporter ses affaires. Mais on peut aussi l’habiter”, fait valoir son créateur, l’Allemand Bernhard Sobitta, dans cette interview.

Camping facile dans un vélo-maison

L’idée lui vient après un road trip en Australie. “Quand on voyage à vélo, explique-t-il, on se demande souvent où s’asseoir et prendre une collation. Où mettre le poêle pour qu’il ne tombe pas. Où trouver un endroit plat, propre et peut-être même sec pour la tente. Ou laisser ses sacoches…”

D’où ce vélo-maison. “Le Cercle est né d’un besoin de plus de légèreté et de liberté”, poursuit-il. Intéressant pour faire du camping sauvage par exemple.

Bon point, les modules de cette micro-caravane low-tech ne pèsent que 3,5 kilos. On peut juste se demander si l’engin une fois plié offre une bonne visibilité et maniabilité au conducteur.

Le projet doit de toutes façons être amélioré. À l’automne, Bernhard va perfectionner la tente intégrée. Puis il lancera un financement participatif à l’automne. Avant un voyage à travers le monde en binôme. De quoi, espère-t-il, développer une version 2. 0 de son vélo à commercialiser au plus grand nombre. En attendant, avis aux fans, un exemplaire pourrait bientôt être tiré au sort sur Instagram.

À lire aussi : Slow voyage : 4 escapades à vélo en France

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :