La COBEL Academy propose des Webinaires & Master Class

Voiture électrique, un choix économique à certaines conditions



Creative Commons - Pixabay

Creative Commons – Pixabay

Essence et diesel à la pompe atteignent des niveaux historiques. Et malgré l’annonce du gouvernement d’un coup de pouce pour juguler la tendance, la question de la transition vers l’électrique pour maitriser son budget se pose de façon plus pressante. Mais pour que cela soit intéressant, il faudrait que les prix de l’électricité ne suivent pas la même tendance. Or, force est de constater que les factures augmentent aussi fortement de ce côté-là. «Le premier élément de réponse provient de chez Tesla, le roi des constructeurs de voitures électriques, qui a récemment revu le prix du kWh dans trois pays européens : l’Espagne, l’Allemagne et la France. Nous sommes bien loin des 0.20 euro par kWh du début, puisque la firme américaine facture aujourd’hui 0.46 euro du kWh en moyenne. Alors que le constructeur communiquait sur un tarif moyen de 0,57 €/kWh au moment du lancement des Superchargeurs « ouverts à tous » (c’est-à-dire aux non-Tesla) le tarif passe désormais à 0,68 €/kWh en moyenne. Cette augmentation de près de 20 % rapproche au final Tesla de son concurrent Ionity, qui facture 0,79 €/min sur ses stations françaises pour les voitures dont la marque n’est pas membre du consortium » relève le site Auto Plus. 
 
Le site spécialisé a actualisé les calculs habituels sur les couts quotidiens des deux types de motorisations. Et note que si les prix de l’électricité se maintiennent, rouler en électrique, surtout sur de longues distances, coutera en fait plus cher qu’en thermique, même dans cette période. « Selon les chiffres de l’ADEME, l’agence de la transition écologique, un véhicule essence consomme en moyenne 6,8 litres aux 100 kilomètres. Dans le même temps, si on prend le prix moyen du litre de sans-plomb 95 E10 à l’heure où nous écrivons ces lignes, on se retrouve à 1,87 euro. Ce qui nous fait un coût de 12,72 euros aux 100 km. Si l’on reprend les tarifs des trois principaux opérateurs de recharge en France, Tesla, Fastned et Ionity, on se retrouve avec un prix moyen de 0,68 euros par kWh. Précisons que nous avons pris les prix les plus élevés et « bruts », sans abonnements spécifiques. Pour une consommation moyenne de 20 kWh/100 km, la facture s’élèvera à 13,6 euros aux 100 kilomètres » avance l’article.

Et c’est tout le paradoxe de l’électrique qui ne peut être une solution économique globale que si l’électricité est de moins en moins chère. Même si, pour les personnes qui utilisent au quotidien leur voiture pour de petits trajets avec une recharge à domicile, les prix à la pompe confirment les économies réalisées. « D’une part car une voiture électrique consomme beaucoup moins sur un trajet urbain ou péri-urbain que sur de longs trajets autoroutiers, mais aussi parce que le prix du kWh d’électricité en France est de 0,1740 euro en ce mois de mars 2022 » conclue Auto Plus. 

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :