fbpx

Voitures électriques : les projets d’usines de batteries accélèrent en Europe

https://www.novethic.fr/fileadmin/2021-Renault-5-Prototype-Greg-JONGERLYNCK_DPPI.jpg

Publié le 06 juillet 2021

Les constructeurs automobiles européens se se trouvent être lancés dans la régate à la production pour obtenir batteries électriques. Renault vient d’annoncer 2 usines en France, Stellantis en prévoit aussi deux, l’une au sein de l’Hexagone, l’autre sur le territoire allemand, tandis que Volkswagen sous a six au sein des cartons. Avec a peu près 38 projets lequel devraient voir un jour d’ici 2030, l’Europe devrait être en mesure de répondre à 90 pourcent de ses besoins dans batteries.

Les travaux d’usines de housses pour véhicules électriques se multiplient en Terre. Pris dans la course à l’électrification de leurs gammes, ces constructeurs automobiles occidentaux tentent de offrir plus de sécurité pour l’approvisionnement de la en fibre textile maîtresse de leurs postériorités voitures, afin de pas plus dépendre des pages internet de production dans batteries, largement localisés en Asie. Dans notre pays, Renault vient en conséquence d’annoncer le lancement de deux “Gigafactories” dans les prochaines années, de même que la création de Renault ElectriCity, un site consacré à la production proposent un véhicules électriques en matière de nord de la France.

Ces constructeurs s’associent aux spécialistes du domaine. Renault a noué le partenariat avec le origine chinois EnVision AESC pour une usine dans Douai (Nord), pour lesquels vous trouverez la production entonnera en 2024. Miss fournira notamment cette batterie de la à venir Renault 5 motorisé, le modèle nostalgique inspiré de l’ancienne petite citadine. Le deuxième projet se révèle être annoncé avec une start-up grenobloise Verkor, dans laquelle Renault séquestre pris 20 pourcent du capital. Notre ligne de ébauché pilote est prévue pour 2022, notre grande usine en face voir le journée en 2026. Caci second site avitaillera le constructeur afin de ses modèles qui plus est grande taille.

Nissan, ce constructeur japonais aide de l’Alliance grace à Renault et Mitsubishi, vient lui-aussi d’annoncer la construction d’une Gigafactory, avec le de plus partenaire que Renault, EnVision. Cette usine sera localisée en matière de nord de l’Angleterre, à côté du site proposent un production de berline de Sunderland. – total, l’Alliance prévoit de produire jusqu’à un million touchant à véhicules électriques d’ici 2030.

Le groupe PSA, qui a simplifié avec Fiat-Chrysler afin de devenir Stellantis, connaît déjà lancé 2 projets d’usines proposent un batteries, avec TotalEnergies. Leur société village, Automotive Cells Company, prévoit le lancement d’un site pilote à Nersac (Charente) cette année. Deux centres de conception devraient suivre, l’une à Douvrin (Nord) d’ici 2023 mais aussi l’autre à Kaiserslautern en Allemagne, avec l’objectif de produire le million de housses par an d’ici 2030.

38 usines relatives au batteries pour les équipages électriques

Selon l’ONG Trimballage & Environnement, l’Europe compte aujourd’hui 38 projets de web sites de production au sein de batteries électriques, afin de un investissement dans l’ordre de 70 milliards d’euros. Quand les constructeurs internautes semblent mettre ces bouchées doubles afin de rattraper leur retardement, ils sont cependant distancés par les Anglo-saxons. Volkswagen, qui mire de dépasser Tesla avec l’électrique , souhaite participer à la maçonnerie de six centres de conception de batteries de Europe d’ici 2030 pour alimenter cette production de l’ordre de 5 quantités astronomiques de véhicules électriques.

2 sont déjà en souffrance, en partenariat grace à la start-up lequel monte dans la caisse électrique, le suédois Northvolt. Volkswagen possède une part relatives au 20 % en matière de capital de Northvolt et vient touchant à participer à altitude de 500 quantités astronomiques d’euros dans la levée de fonds, commencement juin, de deux, 75 milliards touchant à dollars. La candide société a multiplié les partenariats détails techniques constructeurs automobiles occidentaux et affirme détenir déjà pour 27 milliards de dollars de contrats détails techniques constructeurs européens.

Les fabriquants automobiles européens semblent en bonne voie d’atteindre l’autonomie pour  la production proposent un batteries. Les plans actuels devraient donner d’assurer la protège-cahier de 90 pourcent des ventes d’ici 2030. À condition par rapport aux ventes de équipages électriques ne fléchissent pas, prévient Trimbalement et environnement. Ces dernières ont décollé de façon retentissante en 2020 et ces nombreux projets touchant à nouveaux modèles bataillés par les constructeurs redevraient soutenir la besoin. Mais l’ONG estime que l’Union communautaire doit aussi articuler les normes d’émissions de CO2 d’ici 2029 si elle-même veut s’assurer sommaire le véhicule motorisé prenne vraiment ce pas sur le moteur thermique. Et que ces milliards d’euros investis dans la filière plusieures années ne l’aient point été en vain.

Arnaud Dumas, @ADumas5

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :