fbpx

Votre avenir dans le BTP : diagnostiqueur immobilier


Le métier de diagnostiqueur a séduit et continue de séduire des professionnels du BTP qui ont envie de changer d’activité ou d’environnement, ou veulent « rebondir » après une expérience  professionnelle pas satisfaisante. Certains y trouvent l’opportunité de valoriser leurs compétences et connaissances acquise dans le BTP tout se mettant à leur compte. Un marché porteur avec l’augmentation des normes et les réglementations de la construction. Tous se sont formés pour réussir dans ce métier en suivant une formation de diagnostiqueur immobilier

Le marché du diagnostic immobilier se porte bien

Le marché du diagnostic immobilier se porte bien dans notre pays grâce à un cadre réglementaire de plus en plus important.
Selon une étude menée par Xerfi le marché du diagnostic compterait plus de 3 millions d’interventions. Un secteur en très forte croissance depuis 5 ans avec l’allongement de la liste des diagnostics obligatoires. L’entrée en vigueur des diagnostics gaz et électricité à la location, ceux concernant la qualité de l’air dans les établissements scolaires et les crèches donne à penser que ce développement va se poursuivre.
Tout dépend aussi du volume des transactions immobilières.
Par ailleurs, la profession  connait de grands changements avec la réforme de la certification entrée en vigueur en 2019 qui allonge de 5 à 7 ans la durée de validité de la certification. Le diagnostic de performance énergétique (DPE) lui a fait peau neuve dans le cadre de la loi Elan faisant du DPE un document d’engagement utilisable dans le cadre d’une action en justice.

Diagnostiqueur immobilier, un job attractif plein d’avenir

Le diagnostiqueur immobilier est un professionnel des normes de construction, qui intervient à l’occasion d’une transaction immobilières, de la construction, de travaux ou de rénovations d’un bâtiment. Selon les entreprises il s’appelle Technicien chargé de diagnostics immobiliers, technicien diagnostiqueur en immobilier ou encore technicien contrôle immobilier.
Sécurité, santé ou surface autant de diagnostics que ce spécialiste du BTP réalise régulièrement. Un domaine varié qui va de l’exposition au plomb, la présence ou l’absence de matériaux contenant de l’amiante, les installations de gaz et électriques de plus de 15 ans, la performance énergétique,   les termites, le métrage loi Carrez, les risques naturels et technologiques…
Au sein du BTP, le diagnostiqueur immobilier doit faire preuve d’impartialité  et d’indépendance à l’égard de ses mandants,  tout manquement à ce devoir étant sanctionné
Véritable opérationnel, plus souvent sur le terrain qu’au bureau, il effectue ses diagnostics avec des outils, un appareillage technique spécifique au diagnostic. Un job attractif demandé en fonction de la conjoncture du BTP, et peut se spécialiser dans certains catégories bâtiment ou un type particulier de diagnostic.
C’est un métier qui exige une grande rigueur, une analyse fine et sûre,  et surtout une exemplaire indépendance pour garantir l’impartialité de ses diagnostics. Il identifie les risques environnementaux et sanitaires sous différentes formes en fonction des situations pour détecter les éventuels polluants du bâtiment ; il prélève des échantillons, calcule des superficies en application de la loi Carrez, et préconise des actions correctives.

Se former pour devenir diagnostiqueur immobilier

Pour vous reconvertir en diagnostiqueur immobilier, vous pouvez choisir la formation pour adulte. Vous obtiendrez un diplôme reconnu, avec la certification COFRAC, des possibilités de financements, dans toute la France.
Le métier de diagnostiqueur exige une formation spécifique réalisées par des formateurs agréés en matière de règlementations des diagnostics immobiliers (Amiante, DPE, Termites, Plomb, Gaz, Electricité, Carrez), une formation à la fois théorique et pratique. C’est un métier très exigeant tant sur le plan juridique et sur les aspects techniques. Une certification vient s’ajouter aux pré-requis d’une formation initiale dans le domaine de la technique du bâtiment.
D’une manière générale, le niveau minimum demandé pour un diagnostiqueur immobilier équivaut à un Bac+2 obtenu à travers un BTS bâtiment, BTS technico-commercial spécialisé, un DUT génie civil -Construction durable ou génie thermique et énergie.
Vous avez des atouts pour ce métier si vous possédez un savoir-faire en méthodes de planification et de construction, gestion de projets, une connaissance de la réglementation du BTP, des logiciels professionnels.


Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article

Les dernières publications :