fbpx

Voyage en train : moins polluant et plus rapide

L’été est terminé, mais il est toujours temps d’organiser des petites escapades le temps d’un week-end. Pour voyager en France ou en Europe, quelle est la meilleure solution entre le train et l’avion ? 

Selon UFC-Que Choisir, l’avion émet 70 fois plus de gaz à effet de serre que le TGV. Si le train est beaucoup moins polluant que l’avion, il permet aussi de gagner du temps sur bon nombre de trajets. Le comparateur de vol Liligo a mené une étude chiffrant les économies de CO2 et de temps pour différents trajets en France et en Europe. 

Celle-ci se base sur une estimation du temps total du voyage, porte à porte. L’avion peut sembler parfois plus rapide. Or, c’est sans compter le temps de trajet pour se rendre à l’aéroport et l’attente sur place. Ce temps est estimé dans l’étude à trois heures. Concernant le train, il est estimé à 30 min, les gares étant souvent en centre-ville et ne nécessitant pas d’arriver trop en avance par rapport à l’heure du départ. 

Gagnez 1h30 pour un Paris-Londres en train

On apprend alors que pour un trajet Paris-Rennes, le train permet d’économiser 82 kg de CO2 et de gagner 2h par rapport à l’avion. Concernant un Paris-Lyon, le gain de temps est estimé à environ 1h30 pour 65 kg de CO2 économisé en train par rapport à l’avion.

voyage en train

Ces trajets sont concernés par le projet de loi climat, qui vise à supprimer les vols intérieurs en cas d’alternative en train de moins de 2h30.

Il s’agissait d’une des mesures phares proposées par la Convention citoyenne pour le climat. Parmi leurs propositions se trouvait celle de supprimer 18 lignes aériennes nationales pour lesquelles le voyage en train était faisable en moins de 4h. Une proposition revue à la baisse par les parlementaires français. 

Sur d’autres trajets nationaux facilement réalisables en train, Liligo estime le gain à 45 min et 83,3 kg de CO2 économisé pour un Paris-Marseille. En revanche, vous perdrez 2h18 pour un Bordeaux-Marseille en train, mais économiserez 75,4 kg de CO2. 

voyage en train

Dans son étude, Liligo cite également des trajets européens facilement réalisables en train. Par exemple, un Paris-Londres en train permet d’économiser 1h28 et 61,7 kg de CO2. En revanche, vous perdrez 8 petites minutes sur un trajet Paris-Amsterdam en train, pour 57,2 kg de CO2 gagnés. L’exemple le plus long est celui de Lyon-Barcelone : l’avion permet de gagner 1h15 de temps, mais le train permet d’épargner 66,7 kg de CO2. 

À lire aussi : J’ai fait Paris-Venise en train, et la planète me dit merci

Des prix fluctuants

La grande question reste aussi celle du prix. Celui-ci est plus compliqué à comparer entre un même trajet en train ou en avion. Les prix étant très changeants. À titre d’exemple, je me rends sur la plateforme de voyage le 23 septembre. Pour un voyage Paris-Londres du vendredi 14 au mercredi 20 octobre, l’aller-retour le moins cher avec un vol direct est à 62 €. Les prix du voyage en train commencent eux à partir de 99 €. 

Pour les mêmes dates, je cherche un voyage Lyon-Barcelone. Le trajet le plus intéressant financièrement via un vol direct est à 92 €. Le train coûte deux fois plus cher : 188 €. 

De manière générale, les voyages en train sont globalement plus chers. Les compagnies aériennes low-cost proposant régulièrement des offres très intéressantes. Les trajets sont à comparer au cas par cas. 

Le voyage en train, mode de transport plus slow

Pour trouver des prix attractifs en train, mieux vaut réserver ses billets longtemps à l’avance. La SNCF ouvre par exemple la réservation des billets trois ou quatre mois à l’avance. Il existe aussi diverses cartes de réduction, qui permettent d’avoir des prix plus avantageux. 

Si voyager en train peut être plus onéreux, c’est aussi un moyen de transport plus confortable. Il permet également de voyager de manière plus slow, de découvrir des paysages et même de faire des étapes pendant son trajet. 

À lire aussi : Railcoop, la coopérative qui relance les lignes de train abandonnées par la SNCF

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article