fbpx

Xavier Niel lance une école gratuite d’agriculture et s’attire les foudres de la profession

https://www.novethic.fr/fileadmin/agriculture-pixabay.png

Publié le 15 mars 2021

ENVIRONNEMENT

Ce devrait être le plus grand campus agricole du monde. Après avoir lancé l’école 42 pour les futurs informaticiens, le milliardaire Xavier Niel va lancer une école gratuite pour former des agriculteurs. Militant contre la maltraitance animale, le patron de Free a déjà investi dans le steak végétal. Une opération qui n’est pas du goût des agriculteurs de la FNSEA. 

Agriculture pixabay Ce campus agricole sera placé sur 600 hectares de terres arables.
CC0

Le patron de Free, Xavier Niel, va financer une école gratuite dans les Yvelines (78) pour former aux métiers de l’agriculture dès septembre prochain ). L’objectif de cette école, baptisée “Hectar” est de former “un public adulte en reconversion professionnelle afin d’être salarié agricole ou repreneur” d’exploitation, a précisé une source à l’AFP. “Il y aura tout un écosystème sur place, de startup, d’espaces partenaires, d’espaces d’expérimentation”, a-t-elle ajouté, précisant que 2 000 personnes seront formées chaque année.

Le milliardaire n’en est pas à son coup d’essai. Depuis 2013, Xavier Niel a lancé 42 en région parisienne. Cette école, totalement gratuite et accessible à tous se veut “révolutionnaire”. “On peut être en échec scolaire et pourtant correspondre à ce qui est un génie en informatique. On peut ne pas avoir le bac et pourtant devenir le développeur le plus brillant de sa génération”, expliquait alors le patron de Free. Pour Hectar, qui devrait être le plus grand campus agricole au monde, Xavier Niel s’est associé à Audrey Bourolleau, ancienne conseillère agriculture d’Emmanuel Macron à l’Elysée.

Financiarisation et viande végétale 

Dans un communiqué, la chambre d’Agriculture, la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs (JA) d’Île-de-France “s’interrogent sur la finalité idéologique” du projet. “Nous refusons que le renouvellement des générations, enjeu crucial pour l’avenir de notre agriculture familiale, soit la prochaine victime d’une financiarisation à outrance”, écrivent-ils. Et de fait, ce phénomène est une réalité. Une récente étude de l’International Land Coalition (ILC) représentant plusieurs ONG dont Oxfam et le Cirad, évalue que 70 % des terres agricoles appartiennent à 1 % seulement des exploitants.

Xavier Niel croit dur comme en fer en l’avenir de la viande végétale. Le français a en effet investi dans la startup Les Nouveaux fermiers, la première usine made in France substituts de végétaux de viande après avoir misé sur 77 foods, spécialiste du faux Bacon ou encore Motif Ingredients. Bill Gates, lui, a préféré Beyond Meat. Les agriculteurs français étaient déjà montés au créneau dénonçant une “OPA sur la viande”.

Un projet “dogmatique”

Mais c’est le soutien de Xavier Niel au lancement d’un Référendum d’initiative partagée (RIP) sur la cause animale qui interroge le plus les fédérations d’agriculteurs. “Laisser un défenseur du RIP élevage, aux postures si dogmatiques, former nos futurs agriculteurs est-il compatible avec un enseignement agricole neutre ?”, interrogent la chambre d’agriculture et les deux syndicats.

Face à cette levée de boucliers, le député et agriculteur Jean-Baptiste Moreau, habituellement en ligne avec ces syndicats, a défendu l’école Hectar. “Ce projet, c’est d’abord de former de futurs chefs d’entreprises agricoles. Aucun dogmatisme là-dedans (…)”, a-t-il expliqué dans un tweet.

Parallèlement Xavier Niel vient de créer 2MX Organic avec des anciens de Danone, Biocoop ou Picard comme Moez-Alexandre Zouari ou Matthieu Pigasse. Le but est de “bâtir un nouvel acteur majeur européen” de “la production et la distribution de biens de consommation durables”

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP

Pour en savoir plus ou lire la suite : Source | Lien vers l'article